Ecoutez Radio Sputnik
    Vecteur hypersonique

    Concepteur du missile Boulava: le PGS américain, une "bêtise notoire"

    © AP Photo / DARPA
    International
    URL courte
    771871

    Elaboré aux Etats-Unis, le système de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike, PGS) est appelé à frapper depuis le territoire américain des cibles situées dans le monde entier et ce, une heure après le tir.

    Le système américain de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike, PGS), destiné à neutraliser le potentiel nucléaire de l'ennemi par une frappe conventionnelle préventive, est irréalisable, a déclaré Iouri Solomonov, concepteur général de l'Institut des technologies thermiques de Moscou. 

    "Le concept américain de frappe planétaire est une bêtise notoire, car une heure, c'est beaucoup, les systèmes actuels d'alerte étant en mesure de détecter les objets volants 5 à 10 minutes après le tir. Il s'agirait alors d'une guerre. Aussi, ces systèmes ne peuvent-ils pas être utilisés", a expliqué M.Solomonov, concepteur de missiles stratégiques russes, dont Boulava, Iars et Topol.  

    Et d'ajouter que le PGS n'était pas le premier concept militaire irréalisable des Etats-Unis. 

    "Ainsi, les Américains ont dû finalement renoncer à l'Initiative de défense stratégique (IDS), projet qui s'est avéré une tricherie pure et simple, dénoncée par le Congrès en 1989 (…) Pourtant, l'URSS le prenait pour de l'argent comptant et gaspillait d'immenses sommes pour y parer", a rappelé l'acédémicien. 

    Le PGS (Conventional Prompt Global Strike) est un programme lancé par le Pentagone en 2001. Il a pour objectif de développer un système permettant de frapper depuis le territoire américain avec une charge conventionnelle une cible située n’importe où sur la surface du globe en moins d’une heure. Il est appelé à réaliser une frappe conventionnelle préventive pour neutraliser les forces nucléaires stratégiques de l'ennemi potentiel. 

    Un tel système de frappe planétaire rapide prévoit la création d'un vecteur hypersonique dont les prototypes sont déjà à l'épreuve.

    En août 2009, les Etats-Unis avaient créé l’Air Force Global Strike Command (AFGSC), un commandement des forces aériennes des Etats-Unis en réunissant l’Air Force Space Command et l’Air Combat Command.

    Lire aussi:

    La Russie crée une armée aérospatiale
    Poutine: la Russie donnera une réponse adéquate à toutes les menaces
    Guerres futures : l'espace et l'hypersonique au cœur des enjeux de puissance
    Tags:
    armements, Initiative de défense stratégique (IDS), Prompt Global Strike (PGS), Iouri Solomonov, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik