Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur F-16

    La Turquie viole une nouvelle fois l'espace aérien grec

    © REUTERS / Murad Sezer
    International
    URL courte
    5610112

    Des chasseurs turcs F-16 ont violé mardi dernier, pour la énième fois, l'espace aérien grec au-dessus de la mer Egée, rapporte le ministère grec de la Défense.

    Selon le ministère, tous les avions turcs ont été interceptés et identifiés, conformément aux règles internationales et la pratique établie.

    "Un groupe de six chasseurs turcs F-16 s'est infiltré à 15h01 heure locale (13h01 GMT) dans la région d'information de vol d'Athènes entre les îles de Lesbos et de Chios, après quoi le groupe s'est séparé en quatre et deux avions, respectivement", a précisé l'état-major général grec.

    Il est à noter que les chasseurs ont encore survolé les îles grecques de Fourni, Makronisos, Anthropophaguie, Agathonissi.

    Bien que l'aviation militaire turque ait considérablement réduit le nombre de ses intrusions dans l'espace aérien grec, des avions turcs volent régulièrement au-dessus des îles disputés de la mer Egée, ce qui force la Grèce à envoyer ses chasseurs afin de les intercepter.

    En outre, le ministre grec de la Défense Panos Kammenos soulève la question des violations turques lors de chaque réunion des ministres de la Défense de l'Otan. M.Kammenos a également déclaré que les données sur les intrusions turques étaient transmises à tous les pays membres de l'Otan et à la Russie.

    Le premier ministre grec Alexis Tsipras, indigné par les intrusions dans l'espace aérien grec des avions turcs, a envoyé dimanche dernier plusieurs tweets à l'adresse de son homologue turc.

    ​"Heureusement que nous n'avons pas la gâchette aussi facile que vous avec les Russes, lui envoie-t-il en substance, car vous violez notre espace aérien régulièrement", a écrit le premier ministre grec sur Twitter, rapporte The Telegraph.

    Alexis Tsipras a fait référence au chasseur russe abattu le 24 novembre par la Turquie, alors qu'il avait pénétré dans son espace aérien pendant une opération visant des cibles en Syrie. 

    Lire aussi:

    Cette Turquie qui joue un sale jeu
    La Turquie viole l'espace aérien grec
    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    Tags:
    espace aérien, île grecque, F-16 Fighting Falcon, Panos Kammenos, Alexis Tsipras, mer Egée, Russie, Grèce, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik