Ecoutez Radio Sputnik
    barils de pétrole

    Turquie: la contrebande de pétrole suit son cours

    © Flickr / Sergio Russo
    International
    URL courte
    31564
    S'abonner

    La contrebande de pétrole a toujours eu lieu en Turquie, mais cela n’a aucun lien avec la politique de l’Etat, selon un ex-ambassadeur turc.

    Il existe en Turquie des éléments impliqués dans le trafic de pétrole avec les terroristes du groupe Daech (Etat islamique), a déclaré à Sputnik l'ex-ambassadeur turc en Irak et en Grande-Bretagne Unal Cevikoz.

    "Ce n'est pas de la politique d'Etat. Différentes forces pourraient être impliquées dans le trafic de pétrole avec l'EI, et cela a toujours été un fait", a-t-il dit. Et d'ajouter que le gouvernement turc ne pouvait sans doute rien faire.

    "La contrebande de pétrole a toujours eu lieu à la frontière est et sud-est de la Turquie, non seulement après l'apparition de l'EI mais en temps de paix également".

    Mercredi, le ministère russe de la Défense a déclaré que les camions-citernes de Daech traversant la frontière turco-syrienne affluaient vers les ports turcs à destination de pays tiers. Des images satellitaires montraient des colonnes de véhicules allant vers la Turquie. Selon le ministère, le président turc Recep Tayyip Erdogan et sa famille seraient aussi impliqués dans le trafic de pétrole.

    "Les avions russes doivent certainement suivre l'évolution de la situation à la frontière turco-syrienne, il sera donc difficile de poursuivre le transit illégal", a dit en outre M. Cevikoz.

    Après l'incident du Su-24 russe, la frontière ne sera pas aussi vulnérable qu'auparavant, selon lui.

    La surveillance de la frontière turco-syrienne par la Russie après l'incident du Su-24 abattu par Ankara pourrait contribuer à réduire la contrebande de pétrole, estime le diplomate.

    Lire aussi:

    La Russie devoile trois itinéraires de livraison du pétrole de l'EI en Turquie
    Révélations: la Russie prouve l'implication turque dans le trafic de pétrole de l'EI
    Turquie et pétrole de l’EI: pourquoi Erdogan a eu tort d’exiger des preuves
    L'Irak appelle l'Onu à enquêter sur la contrebande de pétrole
    Tags:
    contrebande, pétrole, Unal Cevikoz, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik