Ecoutez Radio Sputnik
    combattants kurdes

    Les Kurdes syriens démentent avoir reçu des armes russes

    © REUTERS / Rodi Said
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    30713
    S'abonner

    Les médias turcs ont récemment affirmé qu'un avion russe avait largué 5 tonnes de munitions non loin d'Alep, en Syrie, destinées aux combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).

    La Russie ne fournit pas d'armes aux Unités de protection du peuple (YPG), la branche armée du Parti de l'union démocratique (PYD) kurde syrien, qui combattent les djihadistes au sol en Syrie, a déclaré vendredi à Sputnik Nesrin Abdullah, commandante d'une unité féminine des YPG.

    Ces femmes kurdes qui luttent contre l'EI
    © REUTERS / Azad lashkari

    "Nous n'avons pas d'informations qui le confirment. Nous n'avons pas reçu d'armes russes", a indiqué Nesrin Abdullah.

    Les médias turcs ont récemment affirmé qu'un avion russe avait largué 5 tonnes de munitions dans la région de Cheikh Maqsoud, non loin d'Alep, contrôlée par les combattants kurdes des YPG.

    D'après Nesrin Abdullah, les terroristes du Front al-Nosra et d'autres groupes djihadistes attaquent toujours la région de Cheikh Maqsoud.

    "Des combats continuent près de la ville d'Afrin, au Kurdistan syrien. Les forces kurdes repoussent les attaques des djihadistes", a précisé la commandante.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Les USA larguent une nouvelle cargaison d'armes aux Kurdes en Syrie
    L'Allemagne continuera à entraîner les kurdes pour lutter contre l'EI
    Les Kurdes ont libéré la ville de Sinjar
    Tags:
    livraisons d'armes, djihadisme, Kurdes, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Front al-Nosra, Nesrin Abdullah, Kurdistan, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik