Ecoutez Radio Sputnik
    Sur la base aérienne militaire Hama en Syrie

    La Chine déclare son soutien à l'opération russe en Syrie

    © REUTERS / Russian Defence Ministry
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    1133092

    La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying a officiellement annoncé la décision de Pékin de soutenir les frappes aériennes russes en Syrie.

    Selon la diplomate, cette opération militaire est entièrement conforme au droit international, car elle est menée par Moscou à la demande du gouvernement syrien.

    Hua Chunying a ajouté que Pékin a toujours soutenu les efforts de différents Etats, dont la Russie, visant à assurer la sécurité internationale.

    La Chine a écouté avec une grande attention le dernier message de Vladimir Poutine à l'Assemblée fédérale (parlement). Les dirigeants chinois ont retenu l'appel du président russe à mettre en place une force antiterroriste unie dotée d'un mandat de l'Onu.

    La Chine appelle à son tour la communauté internationale à déployer des efforts conjoints dans la lutte contre le terrorisme, à multiplier les contacts et à coordonner les actions sous l'égide de l'Onu. Cette position correspond parfaitement à celle de Moscou, a souligné la porte-parole de la diplomatie chinoise.

    Depuis le 30 septembre dernier, l'aviation russe mène des frappes en Syrie à la demande du président de ce pays, Bachar el-Assad. Depuis le début de l'opération, les avions russes ont effectué plus de 2.000 sorties, tuant plusieurs centaines de djihadistes et détruisant près de 3.000 sites militaires et industriels appartenant aux groupes terroristes Etat islamique et le Front al-Nosra.

    Depuis 2011, la Syrie est en proie à une guerre civile qui a déjà fait au moins 250.000 morts et un million de blessés. Le président tchèque Milos Zeman a proposé de signer à Prague un armistice entre les belligérants syriens. Cette initiative a été favorablement accueillie par le président Bachar el-Assad qui a salué l'idée de tenir une conférence de paix sur la Syrie dans la capitale tchèque.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    Guerre en Syrie: le double jeu turc va-t-il réveiller la Chine ?
    La Russie renforce la sécurité de ses avions de combat en Syrie
    La Thaïlande détecte des Syriens cherchant à nuire à la Russie
    Tags:
    soutien, opération, Front al-Nosra, Etat islamique, Hua Chunying, Vladimir Poutine, Chine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik