International
URL courte
La lutte contre Daech (229)
26660
S'abonner

Les Etats-Unis ont cessé de demander à la Turquie de participer plus activement aux opérations anti-Daech sur fond de tensions entre Ankara et Moscou après l'incident du Su-24 abattu.

Reuters rapporte, se référant à des fonctionnaires américains, que depuis le 24 novembre, date à laquelle un avion de chasse turc a abattu un bombardier russe, les forces aériennes de Turquie ne participent pas aux opérations de la coalition internationale anti-Daech sur le territoire de Syrie. Selon l'agence, cette pause était indispensable, mais elle met à l'épreuve la patience des militaires américains qui voudraient une plus grande contribution de la Turquie à la lutte contre l'EI, en particulier à la protection du secteur de la frontière turco-syrienne par lequel se font des livraisons à destination de ce groupe terroriste.

Vladimir Poutine et François Hollande
© AFP 2020 Stephane de Sakutin
Les sources de l'agence notent que les rapports entre la Russie et la Turquie n'ont eu aucun impact sur le déroulement de l'opération aérienne de la coalition internationale.

Daech est actuellement l'une des principales menaces à la sécurité mondiale. En trois ans, les terroristes sont parvenus à s'emparer de territoires considérables en Irak et en Syrie. Plus encore, ils tentent de propager leur influence dans des pays d'Afrique du Nord, notamment en Libye. Il n'existe pas de front commun anti-EI: le groupe terroriste est combattu par les troupes gouvernementales de Syrie et d'Irak, par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis, qui mène uniquement des raids aériens, ainsi que par les Kurdes et les milices chiites libanaises et irakiennes. Les combats ont fait quelques centaines de milliers de morts parmi la population civile, des millions de personnes sont devenus réfugiés.

Depuis le 30 septembre dernier, la Russie effectue des frappes aériennes ciblées contre des positions de Daech et du Front al-Nosra en Syrie, à la demande du président syrien Bachar al-Assad.

 

Dossier:
La lutte contre Daech (229)

Lire aussi:

Les USA critiquent leurs alliés de la coalition anti-Daech
Quelles sont les chances de Hollande en quête d’une "grande coalition" anti-EI?
Un haut-gradé US appelle à associer la Russie à une coalition contre l'EI
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
Etat islamique, Afrique du Nord, Libye, Turquie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook