International
URL courte
10517159
S'abonner

Les autorités irakiennes considèrent la présence des troupes turques sur leur territoire comme une violation de la souveraineté de l'Irak et exigent que la Turquie retire immédiatement ses soldats du pays.

La présence des troupes turques a été remarquée aux alentours de Mossoul, ville du nord de l'Irak. 

D'après le message diffusé par le centre de presse du premier ministre irakien Haïder al-Abadi, les militaires turcs n'ont reçu aucune autorisation de Bagdad afin de franchir la frontière irakienne.

"Les forces armées turques qui sont déployées près de Mossoul ont fait irruption dans le pays sans autorisation, et elles doivent partir immédiatement", précise le communiqué.

Le ministère irakien des Affaires étrangères a déclaré aux chaînes locales que l'entrée des soldats turcs en Irak n'est rien d'autre qu'une "invasion", a rapporté l'agence Reuters.

Le premier ministre irakien Haïder al-Abadi a déclaré sur son compte Twitter que "la présence non-sanctionnée de troupes turques dans la province de Mossoul est une grave violation de la souveraineté de l'Irak". 

Les autorités turques ont envoyé environ 130 militaires dans le nord de l'Irak, près de Mossoul, afin d'entraîner des combattants kurdes irakiens, pouvait-on apprendre dernièrement dans certains médias.

Les Etats-Unis savent que la Turquie a déployé des centaines de ses soldats dans le nord de l'Irak. Cependant, cette démarche ne fait pas partie des actions de la coalition dirigée par les Etats-Unis, a souligné Reuters citant une source dans le milieu militaire américain.

Lire aussi:

Analyste US: la Turquie a gros à perdre dans son conflit avec la Russie
La Russie appelle à enquêter sur le trafic pétrolier entre Daech et la Turquie
La Turquie en voie d'isolement sur le plan diplomatique
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
Haïder al-Abadi, invasion, violations, souveraineté, militaires, frontière, Mossoul, États-Unis, Turquie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook