International
URL courte
0283
S'abonner

Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé la découverte le 4 décembre et a promis de fournir des informations plus détaillées le samedi 5 décembre au cours d'une conférence de presse, communique Reuters.

Le San José a sombré en 1708 en mer des Caraïbes au large du port fortifié de Carthagène. Il faisait partie de la flotte du roi Philippe V pendant la guerre de succession d'Espagne.

Le galion sombré a donné lieu à des litiges juridiques. Précédemment, la société américaine Sea Search Armada (SSA), spécialisée dans les recherches sous-marines, avait déposé une requête contre Bogota, contestant le droit de propriété de l'épave. La société a déclaré qu'en 1981 elle avait repéré l'endroit du naufrage du bâtiment.

Les militaires vénézuéliens (en bas) faisant face aux soldats colombiens à la frontière commune
© REUTERS / Carlos Eduardo Ramirez
A l'époque, la SSA et le gouvernement colombien étaient partenaires et ont consenti à partager tout trésor qui pourrait être découvert. Cependant, le gouvernement a déclaré par la suite que le trésor n'appartiendrait qu'à la Colombie.

En 2011, un tribunal américain a adjugé le galion à l'Etat colombien.

Selon The Guardian, les trésors du San-José sont évalués à environ un milliard de livres, soit à peu près 1,5 milliard de dollars.

Lire aussi:

La Colombienne Paulina Vega sacrée Miss Univers-2014
Colombie: accord décisif vers la paix avec les FARC
Colombie: la justice annule un accord de coopération avec l'Otan
Un coup d'État a échoué au Soudan
Tags:
Actualités, International, Société, Insolite, Colombie, mer des Caraïbes, Carthagène des Indes (Colombie), États-Unis, Juan Manuel Santos, Sea Search Armada (SSA), trésor, découverte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook