International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
18013235
S'abonner

La composante aérienne militaire de la coalition internationale a bombardé un entrepôt de munitions de l'armée syrienne dans l'est de la Syrie.

L'entrepôt de munitions de l'armée syrienne en question est situé dans la province Deir ez-Zor, dans l'est du pays. Cette frappe aérienne a coûté la vie à quatre soldats de l'armée syrienne et 16 personnes ont été blessées, rapporte une source proche du dossier.

"La frappe aérienne a été effectuée sur un entrepôt de munitions de l'armée syrienne dans la province Deir ez-Zor. D'après nos données, 4 militaires sont morts et 16 sont blessés. Deux chars sont abîmés. L'aviation de la coalition internationale opérait ici", a déclaré un interlocuteur de la milice nationale syrienne.

L'aviation des Etats-Unis et de leurs alliés bombarde les positions de Daech en Syrie depuis septembre 2014, et ce, sans avoir reçu l’aval du Conseil de sécurité de l'Onu ni du gouvernement syrien.

La Russie mène une opération contre Daech en Syrie depuis le 30 septembre, à la demande du président syrien Bachar el-Assad. 

croiseur lance-missiles russe Moskva
© Sputnik . The press service of the Ministry of defense of the Russian Federation
Le président russe Vladimir Poutine a ordonné l'échange de données de renseignements avec les militaires français dans le cadre de la lutte contre Daech en Syrie. De son côté, la France a intensifié ses frappes aériennes sur les positions de Daech après les attentats du 13 novembre à Paris. Le 2 décembre, le parlement britannique donnait son aval à la participation de son pays dans l'opération contre Daech en Syrie. 

 


Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Cameron-Obama: la Russie et l’Iran doivent participer au règlement du conflit syrien
Assad: les frappes britanniques et françaises en Syrie seront nuisibles
Syrie: la Russie et l’Egypte cherchent à rassembler l’opposition opposée au terrorisme
Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Tags:
Royaume-Uni, frappe aérienne, bombardements, Etat islamique, Vladimir Poutine, Barack Obama, Syrie, France, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook