Ecoutez Radio Sputnik
    Bombes aériennes

    Hackers: l'Ukraine vend des bombes soviétiques au Qatar

    © Photo. Ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    53699
    S'abonner

    D’après les hackers CyberBerkut, ayant piraté le courriel du chef d'une société d’armements, le pays aurait décidé de tirer profit de la situation compliquée au Proche-Orient en fournissant des armes soviétiques via des centres financiers extraterritoriaux en demandant une somme trois fois plus importante que les prix du marché.

    "Nous, CyberBerkut, continuons à analyser le courriel du chef de la société d'armurerie polonaise Level 11 (…). CyberBerkut a appris que la société +SpetsTechnoExport+ faisant partie d'Ukroboronprom (le principal consortium d'Etat spécialisé dans le développement, la production et l'exportation des armements, ndlr), coopérait activement avec +Level 11+ sur des questions de fourniture d’armements dans des pays tiers". L'un des exemples récents est l'achat de missiles guidés C6152-2D +Petchora-2D+ par le Qatar", lit-on sur le site de CyberBerkut.

    D'après les documents rendus publics par les hackers, "Level 11" fournit en Ukraine des munitions via la société étatique "Fort", située dans la ville ukrainienne de Vinnitsa, qui fait partie du ministère ukrainien de l'Intérieur.

    Il s'est avéré qu'outre les missiles, le ministère qatari de la Défense s'est surtout concentré sur une possibilité d'acheter à "SpetsTechnoExport" un grand lot de bombes aériennes soviétiques.

    Mais ce qui est surtout remarquable, c'est que les représentants du Qatar sont prêts à acheter ces bombes pour un prix trois fois plus important que leur valeur marchande: 2.100 dollars au lieu de 700 dollars l’unité. Il semble donc que cette affaire soit plus qu'urgente pour le Qatar.

    Pourtant, CyberBerkut souligne que Qatar ne possède que des avions de chasse français Dassault Mirage 2000 et des avions d'assaut légers Alphajet qui ne prévoient pas l'utilisation de bombes soviétiques. C'est pourquoi les hackers supposent que le Qatar souhaite acheter ces bombes explosives pour attaquer des cibles terrestres.

    CyberBerkout est un groupe de hackers ukrainien créé en 2014 dans le but de lutter contre l'intervention de l'Occident dans les affaires intérieures de l'Ukraine, l'arbitraire des autorités de Kiev et le nationalisme.

    Les militants du groupe se prononcent également contre l'adhésion du pays à l'Otan et à l'UE.


    Lire aussi:

    Des hackers soutenant l'EI piratent 54.000 comptes Twitter
    Des hackers ont eu accès à des données du directeur adjoint du FBI
    Des hackers chinois interceptent une base de données US sensible
    Hackers: la Lituanie compterait annexer la région russe de Kaliningrad
    Hackers: Kiev multipliera ses dépenses militaires par 2,5
    Les hackers contre l'adultère
    L'histoire des "hackers russes" effraie l'Angleterre
    Les Etats-Unis accusent des hackers chinois de piratage à grande échelle
    Tags:
    Mirage, cibles, trafic, munitions, bombe, chasseur, armements, Alphajet, CyberBerkut, Vinnitsa, Qatar, Pologne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik