Ecoutez Radio Sputnik
    Flag of the Islamic State in the conflict zone

    Les revenus mensuels de Daech dévoilés

    © Sputnik . Andrey Stenin
    International
    URL courte
    11540

    Les revenus mensuels de Daech (Etat islamique) seraient d’environ 80 millions de dollars, dont 43% proviendraient de la vente de pétrole, d'après le centre de recherche IHS. Plus tôt, le ministère russe de la Défense avait également annoncé les revenus journaliers de Daech.

    "L'analyse des données de renseignement des sources ouvertes, y compris les réseaux sociaux, menée par l’IHS atteste que les revenus mensuels de Daech à la fin de l'année 2015 sont d’environ 80 millions de dollars", a déclaré le centre de recherche.

    L’IHS précise que "la plupart des revenus, environ 50%, proviennent des impôts sur l'activité commerciale des organisations situées sur les territoires sous contrôle de Daech et de confiscation des terres et de propriétés, alors que 43% proviennent des impôts sur la vente de pétrole. Le reste provient du trafic de drogues, de la vente illicite des antiquités, de la fourniture d'énergie et des donations".

    Plus tôt, le ministère de la Défense avait déclaré lors de la conférence de presse du 2 décembre que les frappes russes avaient permis de diviser par deux les revenus journaliers des terroristes provenant du pétrole, les faisant passer de 3 à 1,5 millions de dollars par jour.

    "Les forces aérospatiales de Russie portent des frappes contre les lieux de stockage, de raffinage et de transport de ces produits pétroliers. En deux mois, suite aux frappes de l’aviation russe, 32 complexes de raffinage de pétrole, 11 usines de traitement pétrolier et 23 stations de pompage du pétrole ont été détruites. Ont aussi été détruits 1.080 camions-citernes, transportant des produits pétroliers. Cela a permis de réduire de près de moitié le trafic de pétrole extrait en Syrie", a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

    C'est pourquoi la Russie s'étonne de ne pas voir la coalition menée par les Etats-Unis détruire les camions-citernes de l'EI.

    Un chasseur-bombardier Sukhoi Su-34 lors d'un raid sur Raqqa. Archive photo
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation

    "On n’observe pas la destruction des camions-citernes par la coalition US. Jusqu’à présent, nous voyons uniquement une multiplication par trois du nombre de drones. Compte tenu du fait que l’on n’observe pas de frappes de la coalition menée par les USA, nous transmettons les lieux de concentration des +siphonneurs+ de Daech, liés à des villes précises", a déclaré M. Antonov.

    Dans le même temps, en deux mois, l'aviation russe a frappé 22 usines et 11 complexes de raffinage pétrolier appartenant à l'EI en Syrie.


    Lire aussi:

    Le fils d'Erdogan, ou le "ministre du Pétrole de Daech"
    Les USA se rangent du côté des contrebandiers du pétrole du Daech
    Les Turcs persuadés qu'Erdogan achète du pétrole à Daech
    La Russie devoile trois itinéraires de livraison du pétrole de l'EI en Turquie
    Poutine: il y a du sang russe dans le pétrole qu'achète la Turquie à l'EI
    Les puits de pétrole de l'EI sous les bombes
    Tags:
    camion-citerne, revenus pétroliers, revenus moyens, Etat islamique, Anatoli Antonov, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik