International
URL courte
3340
S'abonner

Le journal britannique The Guardian a eu accès à des documents internes de Daech qui reflètent les minutieux et rigoureux échafaudages du groupe islamique pour consolider sa puissance.

Le journal britannique The Guardian a publié des documents internes de l'organisation terroriste Daech décrivant dans le détail les activités au sein du groupe.

Flag of the Islamic State in the conflict zone
© Sputnik . Andrey Stenin
​En proclamant son "califat" en juin 2014, Daech s'en était tenu initialement à réguler la tenue vestimentaire et le comportement de ses habitants, en prohibant par exemple les vêtements moulants. 

Puis, le groupe a procédé à la publication d'une série documents dédiés au développement de ses institutions et à la création d'emplois. The Guardian s'est particulièrement intéressé au point développant les "principes de gouvernance de l'Etat islamique" élaborés aussitôt après la proclamation du califat.

Le programme expose les principes régissant le système d'éducation de Daech, sa propagande ainsi que sa gestion des relations internationales et la régulation du commerce du pétrole et du gaz. Le document interdit entre autres aux investisseurs privés d'investir dans l'exploitation aurifère, pétrolière et gazière, mais prévoit la possibilité d'en acheter auprès de l'Etat. Par ailleurs, on y décrit un système complexe de camps de préparation et d'entraînement destinés à accueillir des enfants, des adultes novices et des militaires expérimentés.

Selon The Guardian, ce programme met au jour le soin accordé par Daech à développer ses institutions. On peut en conclure que la coalition occidentale ne se retrouve pas devant un simple "problème d'arithmétique militaire".

"Si l'ouest considère Daech comme un gang de psychopathes stéréotypé, nous risquons de le sous-estimer" commente le général américain à la retraite Stanley McChrystal.

Le Guardian rapporte aussi que les documents des derniers cinq mois sont consacrés au renforcement des mesures de sécurité et à la mobilisation militaire. En particulier, le groupe a interdit les réseaux Wi-Fi privés et a accordé une amnistie aux déserteurs, suite, sans doute, à une pénurie de soldats.

Lire aussi:

Le coton, source de financement de Daech
Daech en difficultés financières
Les 5 pas pour vaincre Daech
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Tags:
information secrète, or, gaz, pétrole, The Guardian, Etat islamique, Stanley McChrystal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook