Ecoutez Radio Sputnik
    porte-avions Charles-de-Gaulle

    Le porte-avions français Charles de Gaulle fait route vers le Golfe

    © AFP 2019 Anna-Christine Poujoilat
    International
    URL courte
    17627
    S'abonner

    Le porte-avions français Charles de Gaulle a quitté la Méditerranée orientale pour le Golfe et pris le commandement de la composante navale de la coalition engagée contre le groupe Etat islamique (EI), a annoncé mardi l'armée française.

    Le Groupe aéronaval (GAN) constitué du porte-avions et de bâtiments de protection a passé lundi le canal de Suez après deux semaines d'opérations contre l'EI en Syrie et Irak depuis la Méditerranée, a indiqué l'état-major des armées dans un communiqué.

    "En pénétrant dans la mer Rouge, le contre-amiral René-Jean Crignola, commandant du GAN, a pris les fonctions de commandant de la Task Force 50 (composante navale de la coalition contre l'EI dirigée par les États-Unis) qu'il assurera durant plusieurs semaines", a-t-il ajouté.

    "C'est la première fois que cette fonction est confiée à un amiral non américain", a souligné l'armée française. "Cela démontre le haut niveau d'interopérabilité que les marines française et américaine ont atteint".

    Le Charles de Gaulle a pris concrètement le relais d'un des porte-avions de la Ve flotte américaine qui dirigent traditionnellement les opérations de la Task Force 50 (TF 50), rapporte l'AFP.

    Il va travailler en étroite collaboration avec l'état-major naval régional américain de la coalition, l'USNAVCENT, basé à Bahreïn et qui opère sur une zone très stratégique, de la mer Rouge au Golfe arabo-persique.

    Le Charles de Gaulle, engagé en Méditerranée pour intensifier les opérations aériennes contre l'EI après les attentats de Paris, a réalisé 130 sorties aériennes, 22 frappes et neuf missions de renseignement et reconnaissance (ISR) sur les territoires contrôlés par le groupe djihadiste depuis le 23 novembre, est-il précisé.

    "Il a attaqué des centres de commandement et de formation, des sites de stockage d'armement et de fabrication d'engins explosifs improvisés (IED)" et appuyé les forces irakiennes combattant l'EI au sol en Irak, a précisé l'état-major.

    Les 12 chasseurs français basés aux Émirats arabes unis (EUA) et en Jordanie participent aussi aux opérations contre l'EI au-dessus de la Syrie et de l'Irak.

    Le porte-avions, qui compte 18 Rafale et huit Super Étendard à bord, va désormais poursuivre ses opérations dans le Golfe, qu'il rejoindra "dans quelques jours", comme l'a annoncé vendredi le président François Hollande à bord.

    Le GAN constitué autour du bâtiment comprend la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, la frégate anti sous-marine La Motte-Picquet, le ravitailleur Marne, la frégate belge Léopold Ier et la frégate allemande Augsburg.

    La frégate anti sous-marine allemande Augsburg a rejoint le porte-avions juste avant son entrée dans le canal de Suez. L'Allemagne a décidé son déploiement après les attentats de Paris dans le cadre des mesures de soutien à la France dans la lutte contre le djihadisme.

    Lire aussi:

    EI: le porte-avions français Charles de Gaulle placé sous commandement US
    Hollande sur le porte-avions Charles de Gaulle, déployé au large de la Syrie
    Le porte-avions Charles de Gaulle détruit deux sites de l'EI en Irak
    Un porte-avions US donnera un coup de pouce au Charles de Gaulle
    Tags:
    lutte antiterroriste, Charles de Gaulle (porte-avions), François Hollande, Méditerranée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik