Ecoutez Radio Sputnik
    Le chef de la diplomatie américaine John Kerry

    Kerry salue la position russe sur le règlement en Syrie

    © AP Photo/ Molly Riley
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    22060

    Le chef de la diplomatie américaine a déclaré en marge de la COP21 à Paris que la Russie avait adopté une position constructive sur le règlement de la crise syrienne. Il n'en reste pas moins que Washington et Moscou n'arrivent à s'entendre ni sur la lutte contre le terrorisme ni sur les solutions à apporter au conflit en Ukraine.

    En visite à Paris, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a salué la contribution apportée par Moscou à l'organisation des négociations de Vienne.

    "La Russie a adopté une position constructive en aidant à l'organisation et au succès du processus de Vienne. Je pense qu'ils (les Russes) veulent parvenir à un règlement politique", a indiqué John Kerry.

    Selon lui, la Russie souhaite sincèrement que ce processus aboutisse.

    Plusieurs divergences de vues sur la crise syrienne opposent actuellement les Etats-Unis et la Russie. Les deux pays n'arrivent à s'entendre ni sur le sort du président Bachar el-Assad ni même sur la question de savoir lesquelles des organisations opérant en Syrie doivent être considérées comme terroristes. Washington et Moscou dirigent des coalitions antiterroristes distinctes entre lesquelles il n'y a pratiquement aucune coopération. Cette situation est aggravée par la réaction des Etats-Unis à la récente attaque contre un bombardier russe abattu par un chasseur turc dans le ciel syrien. Washington a manifestement pris le parti d'Ankara.

    La crise en Syrie, la lutte contre le groupe djihadiste Etat islamique (Daech) et la situation en Ukraine ont engendré de nombreux problèmes dans les relations russo-américaines. C'est justement pour évoquer ces désaccords que John Kerry envisage de se rendre la semaine prochaine en Russie, a annoncé mercredi l'agence Associated Press.

    Le chef de la diplomatie américaine a fait connaître son intention en marge de la COP21 à Paris. Selon AP, John Kerry veut rencontrer le président russe Vladimir Poutine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    La dernière visite du secrétaire d'Etat américain en Russie a eu lieu en mai dernier. Il a alors tenu des négociations à Sotchi avec MM. Poutine et Lavrov. Les interlocuteurs ont évoqué la situation en Ukraine et l'application des accords de Minsk.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    La Russie et les USA risquent de déclencher une guerre nucléaire par erreur
    Clinton: la Russie et la Chine principaux adversaires des USA
    Rencontre Lavrov-Kerry: aucune tolérance envers les terroristes
    Tags:
    règlement, crise, John Kerry, Sergueï Lavrov, Vladimir Poutine, Turquie, Syrie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik