Ecoutez Radio Sputnik
    Disneyland japonais

    Au Japon, un Disneyland pour faire oublier la base américaine

    © AP Photo/ Koji Sasahara
    International
    URL courte
    7325

    Transformer une base militaire en un parc d'attraction, voici une réponse pacifique que propose le gouvernement du pays à ses habitants mécontents.

    Le gouvernement japonais a l'intention de construire un parc d'attraction du type Disneyland sur le site de la base américaine de Futenma à Ginowan (Okinawa).

    "Nous avons reçu une proposition de l'administration municipale (concernant la création d'un Disneyland sur le site de la base de Futenma — ndlr.) et de notre côté, nous allons tout faire pour y contribuer", a dit le secrétaire général du Cabinet Yoshihide Suga.

    La veille, M. Suga rencontré Atsushi Sakima, maire de la ville, qui a proposé d'aménager un parc d'attraction sur les lieux laissés vacants par la base de la marine américaine après que celle-ci aura été relocalisée ailleurs sur l'île.

    L'intérêt porté par le gouvernement au parc d'attraction ne doit rien au hasard. D'après le projet existant, la base américaine doit être relocalisée et fermer d'ici février 2019. Selon les projets des autorités japonaises et celles de l'ancienne administration de la préfecture d'Okinawa, elle doit être transférée dans la région de Henoko où il faudra assécher quelques 157 ha de littoral.

    La population locale est opposée à l'initiative, car cela ruinera à jamais les récifs de corail. Takeshi Onaga, gouverneur d'Okinawa, s'est aussi prononcé contre la relocalisation de la base sur le territoire de la préfecture et a annulé les autorisations accordées. De ce fait, les autorités municipales et l'Etat vont passer par le tribunal, ce qui va faire traîner en longueur le processus de relocalisation. La création d'un Disneyland et le soutien apporté par le gouvernement pourraient changer l'attitude hostile des habitants d'Okinawa envers ce projet.

    D'après le journal The Nation, 95% des bases militaires étrangères dans le monde appartiennent aux Etats-Unis. Selon un rapport publié par le Pentagone, les Etats-Unis disposent de 662 bases étrangères dans 38 pays. Et si on transformait elles toutes en parcs d'attractions?

    Lire aussi:

    Okinawa révoque officiellement le transfert d'une base US
    Okinawa: l'Etat japonais préfère ménager ses relations avec les USA
    Gouverneur d’Okinawa: «La préfecture souffre toujours de la présence US»
    Tags:
    manifestation, base militaire, Disneyland, Yoshihide Suga, États-Unis, Okinawa, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik