Ecoutez Radio Sputnik
    Ashton Carter

    Les USA demandent à la coalition d'utiliser des commandos contre Daech

    © AP Photo/ Lee Jin-man
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    24451

    Washington appelle les membres de la coalition anti-Daech et notamment les pays arabes sunnites du Golfe à intensifier leurs efforts après les attentats de Paris et en Californie.

    Les Etats-Unis ont demandé à leurs partenaires de la coalition d'utiliser des forces spéciales contre le groupe terroriste Etat islamique (EI), a déclaré mercredi le chef du Pentagone Ashton Carter.

    "J'ai demandé à nos partenaires d'utiliser notamment des forces spéciales, des avions d'attaque et de reconnaissance, des armes et des munitions", a indiqué M.Carter devant la commission des forces armées du Sénat.

    "Nous devons tous en faire plus, surtout les pays arabes sunnites du Golfe", a-t-il ajouté.

    "La semaine dernière, j'ai personnellement joint mes collègues d'une quarantaine de pays pour leur demander de contribuer, et dans de nombreux cas, pour améliorer le combat contre le groupe Etat islamique", a-t-il dit.

    Selon M.Carter, les Etats-Unis sont prêts à engager des hélicoptères d'attaque contre l'EI dans la bataille pour reprendre Ramadi en Irak, si Bagdad en fait la demande.

    La coalition de 65 Etats dirigée par les Etats-Unis bombarde les positions des terroristes en Irak et en Syrie depuis 2014. La coalition opère en Syrie sans l'aval du Conseil de sécurité de l'Onu ni du gouvernement syrien. 

    L'aviation russe effectue des frappes ciblées contre les sites de l'EI et du Front al-Nosra en Syrie à la demande du président Assad depuis le 30 septembre 2015. Le président russe Vladimir Poutine s'est entendu fin novembre avec son homologue français François Hollande afin d'échanger des informations sur les positions des terroristes en Syrie. En outre, la Russie reçoit des données de renseignement via le centre d'information à Bagdad, créé par la Russie, la Syrie, l'Iran et l'Irak.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Connivence de la Turquie avec Daech: une affaire de longue date selon la Russie
    Les sous-marins russes frappent Daech depuis la Méditerranée
    Comment le commerce pétrolier de Daech se développe
    La Russie n’utilisera pas d’armes nucléaires contre Daech
    Tags:
    lutte antiterroriste, coalition, terrorisme, Etat islamique, Ashton Carter, Syrie, Irak, Pays du Golfe, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik