Ecoutez Radio Sputnik
    Les résidents inspectent les dommages sur un site touché par l'un des trois camions explosifs dans la ville syrienne de Tel Tamer

    Daech revendique le triple attentat du 10 décembre en Syrie

    © REUTERS /
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    1030
    S'abonner

    Selon les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), l'explosion de trois véhicules piégés a fait entre 50 et 60 morts.

    Les terroristes du groupe Etat islamique (EI ou Daech) ont revendiqué le triple attentat qui avait fait 58 morts et une centaine de blessés le 10 décembre dans la ville syrienne de Tel Tamr (nord-est), rapportent les médias.

    Jeudi, un véhicule piégé avait explosé près d'un hôpital, un autre près d'un marché et le troisième dans un quartier résidentiel.

    "Les attaques terroristes ont causé d'importantes destructions dans la ville, entre 50 et 60 civils ont péri", a annoncé Redur Xelil, un porte-parole des combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).

    L'organe de propagande de Daech, qui soutient Daech, a affirmé que l'attaque de l'EI avait visé des bases kurdes à Tel Tamr.

    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), basé à Londres, l'attentat du 10 décembre a fait des victimes parmi les civils mais aussi parmi les membres des "asayish", les forces de sécurité kurdes.

    Un village détruit par Daech dans le nord-est de la Syrie
    © Sputnik . Valeriy Melnikov

    Les Unités de protection du peuple, liées à la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan turc (PKK), combattent les djihadistes de l'EI avec l'appui aérien de la coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis, qui mène son opération aérienne contre les terroristes en Irak et en Syrie depuis août-septembre 2014. 

    Créé en 2006 en Irak, Daech a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe lié à Al-Qaïda, compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme une organisation terroriste par de nombreux Etats et est accusé par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe, d'être responsable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Les projets anti-Daech de McCain entraînent Washington dans une guerre
    Les internautes se mobilisent pour «troller» Daech
    Les intérêts américains en Turquie dans le viseur de Daech
    Daech capable de fabriquer de faux passeports syriens
    Tags:
    attentat, victimes, terrorisme, guerre, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Etat islamique, Tel Tamr, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik