Ecoutez Radio Sputnik
    L'hôtel Capri Tiberio Palace, île de Capri, Italie

    Tourisme russe: l'Italie veut remplacer la Turquie et l'Egypte

    © Photo. Capri Tiberio Palace
    International
    URL courte
    5602
    S'abonner

    Les Russes ne constituent que 4% à 5% de l'ensemble des touristes étrangers en Italie, mais leur nombre pourra doubler si les hôteliers et les restaurateurs italiens offrent des services spécialement conçus pour les russophones.

    L'hôtelier italien Alessandro Casula a appelé ses collègues à profiter du fait que les touristes russes désertent la Turquie et l'Egypte, a annoncé le quotidien Il Tirreno.

    "Suite à des problèmes internationaux, cette part du marché pourrait revenir à l'Italie. Il n'y a qu'un pas à faire pour y arriver", a déclaré Alessandro Casula cité par le journal.

    L'hôtelier a en outre reproché à ses collègues de ne pas prêter suffisamment d'attention au marché russe. Selon M. Casula, les Russes ne constituent que 4% à 5% de la totalité des touristes étrangers en Italie, mais ce chiffre pourrait doubler.

    Pour y parvenir, l'entrepreneur invite les hôtels italiens à adopter la formule "tout inclus" si aimée des touristes russes et à informer ces derniers des événements culturels programmés dans telle ou telle ville.

    Alessandro Casula dirige la société Russkiy Kliuch (clé russe) qui attribue des notes aux hôtels en fonction du niveau des services qu'ils offrent aux touristes russes (personnel russophone, menu en russe, etc…).

    En mai 2014, l'ambassadeur d'Italie à Moscou, Cesare Maria Ragaglini, a pour sa part fait état de la liste Russian Friendly comprenant plus de 3.000 hôtels et établissements de restauration publique qui fournissent des services spécialisés aux voyageurs russophones.

    Suite à l'annulation des vols charters vers la Turquie et à la suspension du trafic aérien avec l'Egypte à l'automne 2015, de nombreux pays ont annoncé leur intention de constituer pour les Russes une alternative à ces destinations populaires. Parmi ces pays figurent le Kenya, le Maroc, l'Espagne, le Kirghizstan, la Tunisie et la Grèce.

    Lire aussi:

    Saint-Pétersbourg remporte l'Oscar du tourisme
    France-Russie: 2016, année croisée de tourisme et de patrimoine national
    La Russie lance un programme de tourisme "halal-friendly"
    Tags:
    tourisme, Cesare Maria Ragaglini, Italie, Turquie, Egypte, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik