Ecoutez Radio Sputnik
    Le bataillon ukrainien Azov (archives)

    Coalition anti-Daech: les néonazis ukrainiens bientôt en Syrie?

    © Sputnik . Alexander Maksimenko
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    541079
    S'abonner

    Le commandant du bataillon ukrainien "Azov" Andreï Biletski, connu pour son néonazisme affiché, s’est dit prêt à rejoindre la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis dans le but d’éradiquer l’Etat islamique (EI).

    "Nous sommes en mesure de dépêcher en Syrie notre légion internationale afin de donner un coup de pouce à la coalition anti-Daech", a relevé le leader des néonazis ukrainiens, cité par le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN).

    Les ultranationalistes ukrainiens, poursuit le journal, entretiennent de bonnes relations avec les Etats-Unis, le Pentagone ayant entraîné des troupes de l'Armée ukrainienne lors de l'escalade de la guerre dans l'est de l'Ukraine.

    Le bataillon prône également davantage de coopération entre l'Ukraine et la Turquie, étant donné que les relations bilatérales entre Moscou et Ankara se sont détériorées de façon importante suite à l'incident lié à l'avion russe abattu à la frontière syrienne par un bombardier turc.

    Le bataillon Azov est une unité paramilitaire spéciale formée de volontaires ukrainiens intégrée à la garde nationale ukrainienne. Il est placé sous le commandement du ministère ukrainien de l'Intérieur, et intégré aux "forces de défense" par l'Etat-major du pays. Les représentants de ce bataillon ont pris part le 13 juillet avec les militants du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit) à la fusillade de Moukatchevo.

    En janvier et février 2014, les membres de Pravy Sektor ont participé à des affrontements contre la police et à l'occupation illégale de bâtiments administratifs. En avril dernier, ils ont pris part à la répression du mouvement de protestation dans l'est de l'Ukraine. En novembre 2014, la Cour suprême de Russie a placé Pravy Sektor sur la liste des organisations terroristes.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Quand les néonazis ukrainiens se retournent contre le pouvoir
    Ukraine: les combattantes du mouvement néonazi Secteur droit
    Les USA admettent que des bataillons néonazis combattent en Ukraine
    Tags:
    nationalistes, lutte antiterroriste, terrorisme, djihadisme, bataillon Azov, Secteur droit, Etat islamique, Donbass, Turquie, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik