International
URL courte
2385
S'abonner

L'enlèvement d'Arseni Iatseniouk de sa tribune restera gravé à jamais dans la mémoire du peuple ukrainien comme l'exemple illustre d'un premier ministre désespérément agrippé à son poste et à son gagne-pain.

Le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma russe, Alexeï Pouchkov n'est pas resté silencieux suite à l'accrochage survenu dans la Rada suprême (parlement ukrainien), le 11 décembre lors de l'intervention d'Arseni Iatseniouk.

M.Pouchkov a exprimé son attitude à ce sujet dans un poste sur son compte Twitter:

"M.Iatseniouk, se cramponnant convulsivement à la tribune de la Rada, ne voulant quitter ni son poste ni son auge, restera dans la mémoire du peuple. Cela arrivera cependant".

Pendant que les Ukrainiens exigeaient, le 11 décembre, devant la Rada suprême la démission d'Arseni Iatseniouk en chantant des hymnes révolutionnaires, les ministres ont tenté d’arracher le chef du gouvernement à sa tribune, provoquant une bagarre.


Lire aussi:

L'enlèvement de Iatseniouk et autres particularités de la démocratie ukrainienne
Iatseniouk demande à l’UE le financement des fonctionnaires
Iatseniouk, nouvelle star des réseaux sociaux
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Tags:
Internet, Twitter, Rada suprême, Arseni Iatseniouk, Alexeï Pouchkov, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook