International
URL courte
La lutte contre Daech (229)
6185
S'abonner

L'Allemagne n'envisage pas encore l'extension de sa présence militaire dans la zone d'action du groupe terroriste Etat islamique au Proche-Orient, a annoncé la chancelière Angela Merkel en direct sur ZDF.

Dans sa livraison du samedi 12 décembre, l'hebdomadaire Der Spiegel révèle que le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter avait écrit à son homologue allemande Ursula von der Leyen pour lui demander d'envisager la possibilité d'accroître la contribution à la lutte contre Daech. Le porte-parole du ministère allemand de la Défense a confirmé qu'une lettre avait été reçue, sans cependant entrer dans le détail.

L'hebdomadaire a précisé que la lettre ne renfermait pas de demandes concrètes et ressemblait aux messages similaires envoyés à d'autres partenaires des Etats-Unis.
"J'estime que l'Allemagne remplit sa mission et qu'en l'occurrence nous ne devons pas parler d'autres questions relatives à ce sujet", a répondu Mme Merkel à la question d'un journaliste sur la lettre du Pentagone.

De cette façon, elle a refusé d'envoyer des forces militaires supplémentaires contre Daech.

Conformément à la décision du Bundestag en date du 4 décembre, la mission allemande au Proche-Orient comprend six avions de reconnaissance Tornado, une frégate assurant la protection du porte-avions français Charles de Gaulle, des véhicules de ravitaillement et un effectif de 1.200 militaires. L'Allemagne ne projette pas des frappes aériennes en Syrie.

L'opération, approuvée par le parlement, est prévue pour un an, mais sa durée peut être prolongée.
Une coalition dirigée par les Etats-Unis lutte contre les terroristes en Syrie et en Irak depuis l'automne 2014. La Russie participe aux bombardements des positions de Daech en Syrie depuis septembre 2015, à la demande du président syrien Bachar al-Assad.

 

Dossier:
La lutte contre Daech (229)

Lire aussi:

En Allemagne, plus de 400 islamistes prêts à frapper "à tout moment"
L'Allemagne va prêter main-forte à l’Irak
L'Otan salue l'engagement de l'Allemagne contre l'EI
L'Allemagne rejoint les opérations militaires contre l'EI en Syrie
Tags:
Charles de Gaulle (porte-avions), Bundestag, Pentagone, Spiegel, Etat islamique, Bachar el-Assad, Ashton Carter, Ursula von der Leyen, Angela Merkel, Russie, Syrie, États-Unis, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook