Ecoutez Radio Sputnik
    Pjotr Poroschenko

    Porochenko approuve l'idée de retirer la citoyenneté pour séparatisme

    © Sputnik . Gleb Garanich
    International
    URL courte
    39142
    S'abonner

    Le chef de l'Etat ukrainien Piotr Porochenko a soutenu les auteurs d'une pétition lancée à son attention qui portait sur la possibilité de retirer la citoyenneté ukrainienne pour séparatisme.

    "Je peux m'exprimer comme président: je crois qu'en temps de guerre le pays doit avoir ce moyen. Je vais demander aux parlementaires d'examiner cette possibilité soutenue par les auteurs de la pétition et le président ukrainien", a-t-il déclaré.

    M.Porochenko a noté qu'il a soumis la pétition soutenue par plus de 26.000 Ukrainiens à la Rada (parlement ukrainien). Il a également rappelé qu'en conformité avec la constitution du pays, il était impossible de retirer la nationalité ukrainienne à des personnes qui l'ont obtenue à la naissance.

    "Mais c'est différent si la citoyenneté ukrainienne est acquise, il y a certains droits, et cela demande des amendements à la constitution et à la législation ukrainienne", a-t-il ajouté.

    La pétition publiée sur le site Internet du président ukrainien propose de créer les conditions juridiques pour retirer la nationalité ukrainienne aux personnes favorisant le séparatisme ou violant l'intégrité territoriale et la souveraineté ukrainienne. Ayant atteint 25.000 signatures la pétition a été soumise à l'examen du chef d'Etat.

    Lire aussi:

    Que va-t-il se passer si l'Ukraine ne rembourse pas la Russie?
    Ukraine: l'OSCE fait état de violations du cessez-le-feu
    Les USA souhaitent faire de l'Ukraine un membre de l'UE à tout prix
    Le fils de Joe Biden éclaboussé par une affaire de blanchiment en Ukraine
    Donbass: à quand la paix?
    Une délégation française vire des fonds pour traiter les enfants du Donbass
    Tags:
    déchéance de nationalité, séparatistes, citoyenneté, insurgés, Petro Porochenko, Kiev, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik