International
URL courte
291072
S'abonner

L'Iran a dressé une liste de 227 produits en provenance des Etats-Unis qui sont désormais interdits à l'importation dans le pays, a annoncé PressTV, le 14 décembre.

Hier, la chaîne iranienne PressTV a révélé: 

"A l'aube de la levée des sanctions à l'encontre de l'Iran, l'Organisation de promotion commerciale a rendu publique une liste de 227 marchandises produites aux Etats-Unis dont l'importation est interdite en Iran".

L'Organisation de promotion commerciale a ainsi envoyé la directive au sujet du boycottage des marchandises américaines dans toutes les 31 provinces du pays.

La liste comprend un large spectre de produits différents, y compris chewing-gum, cigarettes, appareils électroménagers ainsi que chars et blindés.

Le ministre irakien de l'Industrie des mines et du Commerce Mohammad Reza Nematzadeh a auparavant émis un décret interdisant l'importation d'une série de biens de consommation en provenance des Etats-Unis. Cette mesure, visant à protéger les producteurs iraniens, s'est avérée le levier ayant mis en marche de nouvelles restrictions commerciales.

En octobre, l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique, a appelé le gouvernement iranien à élaborer les mécanismes de "l'économie de résistance" afin de limiter l'importation de certains produits suite à la levée des sanctions.

Malgré la longue durée des sanctions américaines, les produits en provenance des Etats-Unis, dont les boissons fraîches et les cigarettes, pénètrent illicitement en Iran via la contrebande, a précisé la chaîne PressTV. 

L'Iran fait des recherches dans le domaine nucléaire au moins depuis les années 1960, et on parle de la création d'une arme nucléaire depuis le début des années 1990. Depuis 2002, des négociations permanentes ont été mises en branle avec l'Iran pour stopper son programme nucléaire. Plusieurs pays ont décrété des sanctions depuis le début des années 2000. En 2006, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l'unanimité des mesures contre l'Iran en raison de ses travaux, entre autres dans le domaine du nucléaire militaire.


Lire aussi:

Cameron-Obama: la Russie et l’Iran doivent participer au règlement du conflit syrien
Publication de rapport de l'AIEA: l'Iran s'attend à une levée des sanctions
La Russie entame la livraison des systèmes S-300 à l'Iran
Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Tags:
marchés, commerce, sanctions, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook