Ecoutez Radio Sputnik
    tailsitter XFV-1

    Les Américains développent un avion se posant sur la queue

    © Flickr / Walter
    International
    URL courte
    81324
    S'abonner

    L'entreprise américaine Northrop Grumman a entamé l'élaboration d'un nouvel avion à décollage et atterrissage verticaux: le tailsitter.

    Selon Breaking Defense, les travaux sur un aéronef pouvant se poser sur la queue sont menés dans le cadre du programme TERN de l'Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA) du département de la Défense des Etats-Unis. Le nouvel avion pourra décoller et se poser sur le pont des destroyers de la classe Arleigh Burke et des frégates de combat en zone littorale du projet LCS.

    Un modèle de l'aéronef a été présenté aux militaires à la mi-décembre 2015. Il s'agit d'une aile volante ayant deux hélices coaxiales dans sa partie avant. Les hélices d'environ 3 mètres de diamètre tournent dans des directions opposées. L'appareil se pose verticalement sur la queue tandis que le vol se déroule en régime horizontal.

    Long d'un peu plus de 12 mètres, l'appareil pourra transporter un fret de 226 kg sur une distance de 1.100 kilomètres. Il ne sera pas utilisé pour le transport de munitions. Les essais dans des souffleries aérodynamiques doivent commencer fin de décembre 2015 ou début janvier 2016. L'agence DARPA prendra la décision sur la poursuite des travaux en janvier prochain.

    Breaking Defense indique que de par son apparence, le tailsitter de Northrop Grumman rappelle le projet XFV-1 de Lockheed Martin. Ce dernier est lui aussi un tailsitter avec l'empennage en forme de croix développé pour la marine américaine. Ce chasseur long d'environ 11,5 m avait une envergure de 8,4 m et une masse maximale de 7,4 tonnes au décollage. Armé de deux canons de 20 mm, il aurait pu voler à 933 km/h. Le projet a été fermé en 1954.

    En Russie, le groupe Vertolioty Rossii (Hélicoptères de la Russie) a annoncé en novembre dernier le développement d'un avion hybride à l'intention de l'armée de terre et de la marine russes.

     

    Lire aussi:

    L'Otan accuse la Russie d'agressivité dans la collecte d'informations
    L'Otan prétend se trouver entre la menace russe à l'Est et la menace djihadiste au Sud
    Un incendie s'est déclaré près de la gare de Bruxelles-Nord - images
    Tags:
    Northrop Grumman, Lockheed Martin, DARPA, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik