Ecoutez Radio Sputnik
    Le crash de l'Airbus A321

    Le FSB a identifié le type d’explosif utilisé à bord de l'A321

    © REUTERS / Mohamed Abd El Ghany
    International
    URL courte
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)
    16614

    Le Service fédéral de sécurité russe (FSB) a établi que le type d’explosif utilisé contre l’Airbus A321 s’est avéré du plastic posé sous un siège.

    Les experts du Service fédéral de sécurité russe ont conduit une recherche minutieuse qui exigeait le prélèvement d'échantillons sur les divers débris de l'avion où les spécialistes du ministère des Situations d'urgence avaient trouvé des traces d'explosif.

    Les règles internationales régissant les enquêtes sur les accidents aériens empêchaient le transport des pièces et fragments de l'A321 du lieu du crash, aussi les experts ont-ils été contraints d'effectuer des recherches sur le site.

    La bombe ayant causé le crash de l'Airbus A321 n'était pas très puissante, fabriquée sur la base d'un explosif de provenance étrangère analogique au plastic. Le dispositif a été posé sous le siège d'un passager situé près d'un hublot. L'explosion a causé une ouverture d'un mètre dans la carlingue de l'avion, occasionnant une perte de pressurisation qui aurait provoqué le crash.

    Le 14 décembre, Le Caire a préparé un rapport préliminaire sur les résultats de l'enquête concernant le crash de l'Airbus selon lequel l'Egypte n'avait trouvé "aucune trace d'un acte terroriste ou d'une intervention illégale".

    Un Airbus A321 de la compagnie aérienne russe Metrojet (connue également sous le nom de Kogalymavia) s'est écrasé dans le Sinaï samedi 31 octobre, peu après son décollage de l'aéroport de Charm el-Cheikh (Egypte). Aucune des 224 personnes se trouvant à bord de l'avion n'a survécu. Il s'agit de la catastrophe la plus grave dans l'histoire de l'aviation russe et soviétique.

    Le directeur du Service fédéral de sécurité (FSB) Alexandre Bortnikov a annoncé, le 16 novembre, au président russe Vladimir Poutine qu'il s'agissait d'un attentat. Le président a promis une récompense de 50 millions de dollars pour toute information concernant les individus éventuellement impliqués dans l'explosion de l'A321.

    Dossier:
    Crash d'un Airbus A321 en Egypte (2015) (67)

    Lire aussi:

    Médias: l'EI publie une photo de la bombe qui aurait détruit l'A321
    Un drone filme le site du crash de l’A321
    Attentats de Paris et crash de l'A321, même combat
    Tags:
    accident, crash d'avion, FSB, Sinaï
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik