International
URL courte
25431
S'abonner

Plus de mille bergers furieux protestant contre la limitation du nombre de chiens qui gardent les troupeaux, ont pénétré dans le bâtiment du parlement roumain.

Les manifestants ont réussi à briser le cordon policier formé autour du bâtiment. La police essayait d'arrêter la foule en utilisant du gaz lacrymogène.

Plus de quatre mille bergers sont arrivés dans la capitale roumaine Bucarest pour prendre part à la manifestation. Selon la chaîne de télévision ABC News, certains d'entre eux sont venus des régions reculées du pays.

"Nous ne pouvons pas vivre sans nos chiens qui protègent les moutons contre les animaux sauvages. Nous voulons qu'on nous rende nos droits", a annoncé Traian Nica, berger roumain de 49 ans.

Les manifestants sont mécontents de la loi récemment adoptée qui interdit de faire pâturer le bétail de décembre à mars et limite le nombre de chiens gardant les troupeaux. Ainsi, selon les nouvelles règles, les bergers ont le droit de n'avoir qu'un chien par terrain et trois dans la montagne.

Les défenseurs de cette nouveauté croient que cette loi protègera les gibiers des chasseurs, à savoir les sangliers et les cerfs qui sont souvent attaqués par les chiens.

Lire aussi:

50 arrestations après une manifestation Anonymous à Londres
En Iran, manifestations massives contre les USA
Roumanie: l'Eglise orthodoxe prête à aider les réfugiés
En Roumanie, un incendie dans une discothèque fait 27 morts
Moldavie: 5.000 manifestants réclament l’unification avec la Roumanie
Tags:
parlement, loi, chiens, manifestation, police, Bucarest, Roumanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook