International
URL courte
11213
S'abonner

Une société canadienne fournit à la Chine des ballons remplis d'air frais.

La start-up canadienne Vitality Air livre depuis deux mois de l'air des montagnes Rocheuses à une Chine en proie une importante vague de pollution atmosphérique.

L'oxygène "made in Canada" a rencontré un succès sans précédents auprès des Chinois.

"Notre premier lot comprenant 500 ballons d'air frais a été vendu en quatre jours", jubile le co-fondateur de la société Moisei Lem. 

M.Lem a également souligné que pour le moment plusieurs colis contenant 4.000 ballons étaient expédiés en Chine. La plupart des produits est déjà commandée et s'envole à la rescousse des Chinois. 

La société Vitality Air propose un large choix de produits pour que chaque client puisse choisir un air correspondant à son goût. On peut ainsi choisir entre "L'air du lac de Louise" ou "l'air de première classe".

Une bouteille de 7.7 litres d'air frais coûte environ 15 dollars. C'est 50 fois plus que le prix moyens d'une bouteille d'eau minérale en Chine. La plupart des consommateurs habitent dans des grandes villes où la pollution atteint des niveaux extrêmement élevés.

Alerte rouge à Pékin
© AFP 2020 Mark RALSTON
La pollution de l'air dans les grandes villes chinoises est un phénomène récurrent, devenu l'un des principaux sujets de mécontentement de la population et à l'origine de centaines de milliers de décès prématurés. Selon les recherches de l’Institut Max Planck, bon an, mal an, près de 1,4 million de gens meurent en raison de maladies causées par la pollution de l'air.

Lire aussi:

Qualité de l’air: Moscou dans le peloton de tête des grandes villes mondiales
La construction de la plus grande centrale éolienne a débuté en Chine
Pollution record à Pékin
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Tags:
air, pollution, Canada, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook