International
URL courte
4280
S'abonner

Les premiers résultats de l'analyse des boîtes noires du Su-24 abattu par la Turquie seront dévoilés le 21 décembre, a déclaré le ministère russe de la Défense lors d'un briefing en direct vendredi consacré au déchiffrage de l'enregistreur de bord.

Des appareils spéciaux seront utilisés pour déchiffrer la boîte noire de l'avion abattu en Syrie le 24 novembre; son aspect permet de conclure que le déchiffrage se déroulera de façon normale, a déclaré un porte-parole des Forces aérospatiales, Sergueï Dronov.

"Etant donné que le dispositif est endommagé, l'extraction des informations enregistrées sera effectué à l'aide d'appareils spéciaux. L'aspect extérieur du dispositif permet de conclure que l'extraction des informations de vol sera effectué conformément à la documentation en vigueur", a déclaré Sergueï Dronov.

Le démontage de la boîte noire du Su-24 a commencé en présence des journalistes qui observent la procédure en direct. Les premiers résultats du déchiffrage de l'enregistreur seront publiés le 21 décembre au siège du Comité intergouvernemental d'aviation, selon le ministère.

"Le 19 décembre, il est prévu d'analyser et de systématiser les informations de vol, après la fin de ce travail et l'obtention des résultats, ces derniers seront rendus publics le lundi 21 décembre dans cette salle", a annoncé M. Dronov.

Le 24 novembre, un chasseur F-16 de l'armée de l'air turque a abattu un bombardier russe Su-24 impliqué dans la campagne de frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie. Selon Ankara, l'avion russe a violé l'espace aérien turc. Moscou dément ces rapports tout en soulignant que son bombardier ne présentait aucune menace pour la Turquie et se trouvait en territoire syrien.

Suite à l'incident, le président russe Vladimir Poutine a accusé les autorités turques de faire le jeu des terroristes dans la région. Dans les jours suivant la destruction de l'avion, la Russie a adopté des sanctions économiques à l'encontre de la Turquie.

Lire aussi:

Le Su-24 russe abattu ne présentait aucune menace pour la Turquie
Le dernier vol du Su-24 abattu a duré 40 minutes
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Tags:
crash d'avion, boîte noire, Su-24, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook