Ecoutez Radio Sputnik
    Base aérienne russe de Hmeimim, en Syrie

    Les bombardements russes diminuent les revenus pétroliers de Daech

    © Sputnik . Dmitiy Vinogradov
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    11822
    S'abonner

    Les frappes aériennes russes ont diminué par deux les revenus pétroliers de groupe terroriste Daech (EI), selon la chaîne télévisée américaine Fox News.

    Selon l'ancien lieutenant-général Thomas McInerney, le groupe djihadiste voudrait s'emparer d'encore plus de champs pétrolifères mais les frappes aériennes russes ne permettent pas de le faire.

    "Ils (les djihadistes — ndls) chercheront encore à le faire mais je ne crois pas à l'extension de Daech à d'autres territoires tant que les Russes sont là. Les Russes utilisent leurs forces aériennes plus efficacement que les Américains", a déclaré M.McInerney en direct sur Fox News.

    "On peut dire que cela ne correspond pas aux règles de la guerre au sol mais évidemment qu'ils (les Russes — ndlr) obtiennent le résultat", a-t-il ajouté.

    Lundi, le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu Vitali Tchourkine a déclaré que la Russie pourrait proposer au Conseil de sécurité de l'Onu d'introduire des sanctions contre la Turquie en raison de son implication dans le trafic de pétrole de l'EI.

    La semaine dernière, le ministère russe de la Défense a fourni des preuves attestant que le pétrole extrait par les terroristes de Daech était par la suite livré en Turquie, ce à quoi les Etats-Unis ont riposté que, d'après leurs propres données, seule une partie de l'or noir avait ainsi atteint la Turquie.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Ces sites de Daech épargnés par les frappes US
    L'aviation russe aide l'armée syrienne libre dans la lutte contre Daech
    Un croiseur russe déployé en Syrie accueille des journalistes étrangers
    Syrie: la vie quotidienne des soldats russes à la base de Hmeimim
    Des sites pétroliers hors de Syrie dans le collimateur de Daech
    Tags:
    frappe aérienne, Etat islamique, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik