International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
26270
S'abonner

Plusieurs soldats irakiens ont trouvé la mort près de la ville d'An-Namija, dans la province de Falloujah, par des frappes aériennes probablement menées par la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, ont admis ses dirigeants.

"Les forces aériennes de la coalition, agissant à la demande du gouvernement irakien et en toute conformité avec les renseignements reçus de la part des services de sécurité présents sur le terrain, ont effectué plusieurs frappes aériennes contre le groupe terroriste Daech. En dépit de la coordination étroite des manœuvres avec les troupes irakiennes déployées au sol, il est probable que l'une des frappes aériennes a causé la mort de plusieurs soldats irakiens", a relevé le commandement suprême de l'opération "Inherent Resolve" (Détermination absolue, ndlr).

Celui-ci d'ajouter: "Nous envisageons de mener une enquête minutieuse dans le but d'établir tous les faits relatifs à l'incident. A ces fins, l'invitation formelle d'y prendre part a déjà été envoyée au gouvernement irakien".

D'après le commandement, l'incident, dont les causes ne sont pas encore clairement établies, est unique en son genre. Toujours est-il que Bagdad continue à accuser la coalition d'avoir massacré ses effectifs.

"30 soldats de la 55ème brigade de l'armée irakienne sont morts et 20 ont été blessés suite à une attaque de l'aviation américaine de la ville de d'An-Namija, dans la province de Falloujah, a rapporté l'agence Sputnik se référant au communiqué du parlementaire irakien Hakim Az-Zamli.

D'après M. Az-Zamli, il a demandé "au premier ministre de mener immédiatement une enquête sur l'attaque de la 55ème brigade". Le parlementaire a souligné que cette brigade avait auparavant enregistré d'importants succès dans la lutte contre le groupe terroriste Daech dans cette région.

Daech, une des menaces majeures qui pèse sur la paix et la sécurité mondiales, s'est emparé de vastes zones en Syrie et en Irak depuis trois ans. En outre, le groupe radical tente d'étendre son influence dans les pays d'Afrique du Nord.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

La Turquie a 24H pour retirer ses troupes d'Irak
L'armée irakienne revient victorieuse de l'assaut de Ramadi
Les migrants irakiens en Suède souhaitent rentrer au pays
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
coalition, frappe aérienne, terrorisme, Etat islamique, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook