International
URL courte
40392
S'abonner

En vertu du budget étasunien, l'interdiction d'acheter des moteurs de fusées russes RD-180 sera levée, explique le sénateur US.

Les prévisions budgétaires des Etats-Unis pour l'année 2016 permettent de lever temporairement l'embargo sur les fusées russes, ce qui promet à la Russie des millions de dollars de bénéfices, a déclaré à Sputnik le sénateur américain John McCain.

A la question de savoir si le budget adopté est profitable à la Russie, McCain a répondu qu'il l'était sans aucun doute pour ce qui est des "moteurs de fusées russes".

Le projet de budget pour l'année 2016 a d'abord état approuvé par les deux chambres du Congrès avant d'être adopté par le président Barack Obama.

Le texte stipule que le Pentagone peut offrir des contrats de lancement de satellites sans tenir compte du pays qui produit les moteurs de fusées, ce qui marque une rupture avec les textes de loi qui étaient alors en vigueur. La compagnie United Launch Alliance (coentreprise de Boeing et de Lockheed Martin) pourra de nouveau concurrencer la société SpaceX dans les appels d'offres du Pentagone concernant les lancements militaires.

Si les moteurs-fusées russes RD-180 étaient déjà usités dans le cadre d'anciens contrats, la législation précédente, datant de 2014, interdisait leur utilisation dans le cadre de contrats nouvellement signés. En 2015, les fonds alloués au budget militaire des Etats-Unis ont permis au consortium ULA d'acheter cinq moteurs de ce type à la Russie.

Sur fond de détérioration des relations avec la Russie, le Congrès américain a octroyé l'année dernière des moyens pour la création d'un modèle alternatif de moteur de fusée américain. Le nombre de moteurs russes RD-180 possédés par le consortium ULA serait suffisant jusqu'en 2019, date à laquelle est prévue la mise en service de son analogue américain. En attendant, ULA utilisera des moteurs russes d'Energomash. SpaceX, pour sa part, fait la publicité de son moteur Falcon 9, qui n'avait pas de concurrents sur le marché après l'interdiction des RD-180.

Lire aussi:

Moteurs de fusées russes: les USA pris à leur propre piège
McCain voit rouge: les USA toujours dépendants des moteurs de fusées russes
Spatial: les USA reçoivent les premiers propulseurs russes RD-181
La Chine achète à la Russie des moteurs-fusée pour projectiles
Tags:
budget, moteurs de fusées, United Launch Alliance (ULA), John McCain, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook