International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
22626
S'abonner

Selon le président syrien Bachar el-Assad, seule une ingérence extérieure est à l'origine de tous les malheurs qui sont arrivés à son pays.

L'Union européenne et la Turquie, ainsi que le Qatar et l'Arabie saoudite ont transformé la Syrie en foyer de terrorisme, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad dans une interview accordée à la chaîne de télévision néerlandaise NOS.

Interrogé sur les raisons pour lesquelles tant d'extrémistes islamiques se rendaient de l'Europe en Syrie, M.Assad a répondu par la question de savoir pourquoi il y avait aujourd'hui tant de djihadistes en Europe. 

"D'où sont-ils venus chez vous, en Europe? Le fait qu'ils y viennent (en Syrie, ndlr) n'a rien d'étonnant après la transformation de la Syrie en foyer de terrorisme grâce à l'Europe et aux pays, tels que la Turquie, l'Arabie saoudite et le Qatar, qui ont soutenu les terroristes par tous les moyens", a indiqué le chef de l'Etat syrien. 

Selon ce dernier, les dirigeants européens ont rendu possible l'apparition de radicaux islamiques sur le continent parce qu'ils se sont avérés incapables d'intégrer les migrants et ont "vendu leurs valeurs en échange de pétrodollars". 

Le président syrien Bachar el-Assad
© AP Photo / Vahid Salemi

"Ils ont permis aux organisations wahhabites d'Arabie saoudite d'apporter leur idéologie extrémiste en Europe. Ainsi, vous exportez des terroristes. Nous n'en exportons pas. Ils viennent en Syrie pour regagner ensuite l'Europe", a dit M.Assad. 

En conclusion, le président syrien a tenu à souligner que seul le peuple de la Syrie était en droit de décider si l'actuel gouvernement devait ou non rester au pouvoir, et que si le peuple voulait qu'il quitte son poste, il le ferait immédiatement.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Assad: la Turquie, base arrière des terroristes
Assad rend sa démission conditionnelle à une victoire sur l'EI
Transition en Syrie: Assad prêt à une présidentielle anticipée
Tags:
djihadisme, président, terrorisme, Bachar el-Assad, Qatar, Arabie Saoudite, Turquie, Europe, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook