International
URL courte
12130
S'abonner

Une frappe des forces aériennes américaines a coûté la vie de 9 soldats irakiens.

Plus tôt, un parlementaire irakien a annoncé la mort d'au moins 30 soldats dans un raid américain. Vendredi, en précisant cette information, le ministre irakien de la Défense a annoncé la mort de 9 soldats, dont un officier.

soldat irakien
© Photo / Department of Defense / Zach Anderson
Le ministre irakien de la Défense Khaled al-Obeidi a confirmé vendredi la mort de 9 soldats suite à une frappe de coalition dirigée par les États-Unis. D'après lui, c'est un bilan définitif, rapporte l'agence Reuters citant la déclaration du ministre.
Le chef du Comité de sécurité et de défense au parlement irakien, Haqim al-Zamli, a annoncé à l'agence Sputnik qu'une frappe aérienne de l'aviation américaine dans la ville de d'al-Naimiyah, elle-même située au sud-est de Falloujah avait tué au moins 30 soldats irakiens, en blessant 20 autres. Cependant, le Pentagone a démenti cette information.

"Les forces aériennes de la coalition couvraient l'avancée des troupes terrestres près de la ville de Falluja, car les hélicoptères de l'armée irakienne ne pouvaient pas voler en raison des conditions météo défavorables. Le bilan définitif est de 9 soldats tués, dont un officier ", a déclaré le ministre irakien de la Défense.

Auparavant la coalition dirigée par les États-Unis avait admis que les soldats irakiens auraient pu être tués dans une frappe aérienne non préméditée effectuée par la coalition près de la ville de Falloujah. Le chef du Comité de sécurité et de défense au parlement irakien Haqim al-Zamli a ajouté que son pays allait intenter un procès contre les forces aériennes américaines.

Lire aussi:

L'Irak reprend du terrain sur Daech
L’aviation russe frappe plus de 200 cibles de Daech en 24H
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
Tags:
États-Unis, Irak, Khaled al-Obeidi, frappe aérienne, coalition
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook