Ecoutez Radio Sputnik
    Près de la ville de Kessab

    La déstabilisation en Syrie déclenchée comme en Ukraine

    © Sputnik. Andrey Stenine
    International
    URL courte
    18462

    Tout porte à croire que des technologies de déstabilisation des masses, y compris des "révolutions colorées", pareilles à celles qui ont été utilisées il y a deux ans en Ukraine, ont également été appliquées au Proche-Orient et en Afrique du Nord, relève le porte-parole du président russe.

    Des technologies de déstabilisation pour beaucoup similaires ont été utilisées en Ukraine, au Proche-Orient et en Afrique de Nord, a estimé Dmitri Peskov, ajoutant qu'il s'agissait de techniques spéciales destinées à provoquer les masses à un renversement violent du pouvoir en place. 

    "En effet, ce que nous avons vu en Ukraine il y a deux ans ressemblait beaucoup à ce que nous observons au Proche-Orient et en Afrique du Nord (…) Il s'agit notamment des technologies spéciales appelées à provoquer les masses à renverser de force les autorités en place", a déclaré le porte-parole du chef de l'Etat dans le documentaire "Ordre mondial" diffusé par la chaîne de télévision Rossia 1

    Et de rappelait que tout un système se positionnant en démocratie s'imposait. 

    "Il s'agissait sans doute de toute une chaîne de +révolutions de couleur+ qui auraient dû provoquer un +chaos gérable+ sur le +Grand Proche-Orient+", a supposé le représentant du Kremlin.

    Lire aussi:

    Tentative de révolution colorée à Erevan: l’Arménie tient bon
    "Révolutions colorées": Moscou appelle Pékin à relever ensemble le défi
    La faillite des révolutions colorées
    Tags:
    révolutions de couleur, Dmitri Peskov, Afrique du Nord, Proche-Orient, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik