Ecoutez Radio Sputnik
    Les USA ne doivent plus vendre d'armes à Taïwan

    Les USA ne doivent plus vendre d'armes à Taïwan

    © East News. Wally Santana
    International
    URL courte
    30467
    S'abonner

    Le ministre chinois des Affaires étrangères a exigé que Washington cesse de livres des armes à Taïwan, annonce le ministère chinois des Affaires étrangères.

    Lors d'une conversation téléphonique entre le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi et le secrétaire d'Etat américain John Kerry, le chef de la diplomatie chinoise a déclaré que les Etats-Unis devaient mettre fin à la livraison d'armes à Taïwan.

    "Wang Yi a présenté à John Kerry une position ferme et décisive de la Chine concernant le problème de la mer de Chine méridionale et la question chinoise. Wang Yi a exigé que la partie américaine cesse de vendre des armes à Taïwan ainsi que d'envoyer toujours plus d'avions et de bâtiments américains afin d'exhiber ses forces près de l'île Nanshan, appartenant à la Chine", a déclaré le ministre chinois.

    John Kerry a à son tour assuré que son pays était prêt à "prendre en considération les préoccupations chinoises et à s'en tenir à la politique d'"une seule Chine", annonce le ministère chinois des Affaires étrangères.

    "La partie américaine est prête à organiser un échange de vues étoffé à propos de toutes les questions susceptibles d'avoir des répercussions sur la coopération sino-américaine", affirme John Kerry cité par le ministère chinois des Affaires étrangères.

    Le 16 décembre, les Etats-Unis ont annoncé leur intention de vendre à Taïwan pour 1,8 milliard de dollars d'armes, dont deux frégates de type Perry, des missiles anti-chars, des véhicules amphibie ainsi que divers systèmes électroniques de guidage et des missiles sol-air Stinger.

    "Taïwan est une partie indivisible du territoire chinois, et Pékin s'oppose résolument à la vente d'armes par les Etats-Unis", a riposté le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Zheng Zeguang. 

    Le vice-ministre chinois a également prié Washington de renoncer à cette vente et de cesser tout contact militaire avec Taïwan.


    Lire aussi:

    Ventes d’armes US à Taïwan: Pékin menace de décréter des sanctions
    Rencontre historique entre les leaders chinois et taïwanais à Singapour
    Le puissant typhon Soudelor frappe la Chine et Taïwan
    Les USA prennent peur à l'approche des élections à Taïwan
    Tags:
    ventes d'armes, Zheng Zeguang, Wang Li, John Kerry, Taïwan, Chine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik