Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de l'Europe à Strasbourg

    Les sanctions antirusses encouragent l'Ukraine à ne pas respecter les accords de Minsk

    © AP Photo / Christian Lutz
    International
    URL courte
    Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)
    6294
    S'abonner

    La décision de l'UE de prolonger les sanctions économiques antirusses de 6 mois incite Kiev à saper les accords de Minsk, a déclaré Andreï Keline, chef du département de la coopération européenne du ministère des Affaires étrangères.

    "Cette décision de l'UE encourage Kiev à continuer à saboter la réalisation des accords de Minsk — de prendre des décisions politiques difficiles qui sont indispensables pour mettre en œuvre les accords de Minsk", explique-t-il.

    "Nous parlons de la nécessité d'harmoniser avec Donetsk et Lougansk la loi électorale, l'adoption d'une loi d'amnistie, et d'apporter les modifications nécessaires à la constitution pour garantir un statut spécial au Donbass", a ajouté le diplomate.

    "Cette décision (de prolonger les sanctions, ndlr) donne à Kiev une indulgence et lui permet d'agir de façon irresponsable en ce qui concerne la réalisation des accords de Minsk", a-t-il indiqué.

    Selon une déclaration du Conseil de l'UE, ce dernier a pris la décision de prolonger les sanctions économiques antirusses jusqu'au 31 juillet 2016. La décision a été convenue lundi dans le cadre d'une procédure écrite après un accord lors de la réunion du conseil des représentants permanent des pays membres de l'UE vendredi dernier. La semaine dernière, une source proche de la direction de l'UE a déclaré à Rossiya Segodnya que le paquet de sanctions restera le même, il ne s'agit alors que d'une extension technique de sa validité.

    Kremlin de Moscou
    © Sputnik . Natalia Seliverstova

    Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées suite au début du conflit armé dans l'est de l'Ukraine en 2014. Les pays de l'UE ainsi que les Etats-Unis ont adopté plusieurs volets de sanctions contre des secteurs entiers de l'économie russe en 2014 et en 2015. La Russie a riposté, en frappant d'embargo en août 2014 plusieurs denrées alimentaires, notamment les produits laitiers, la viande, et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, d'Australie et de Norvège.

    Le 22 juin dernier, les chefs de diplomatie des pays membres de l'UE ont prolongé le régime de sanctions antirusses jusqu'au 31 janvier 2016. Moscou a réagi en prorogeant son embargo agroalimentaire jusqu'au 5 août 2016.

    Dossier:
    Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)

    Lire aussi:

    L'UE prolonge ses sanctions antirusses
    Crimée: le Monténégro soutient les sanctions européennes
    La Russie n'a pas "l'intention de bouder" à cause des sanctions
    Berlin considère comme justes les sanctions antirusses
    Tags:
    contre-sanctions, accords de Minsk, sanctions, Conseil de l'UE, Rossiya Segodnya, Union européenne (UE), Andreï Keline, Minsk, Lougansk, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik