Ecoutez Radio Sputnik
    Bombardement de Ramadi par la coalition

    L'armée irakienne reprend Ramadi à Daech

    © AP Photo/ Osama Sami
    International
    URL courte
    284096621

    L'armée irakienne est entrée dans le centre de la ville de Ramadi contrôlée depuis mai par l'organisation Etat islamique, et commence à "purger" les quartiers résidentiels.

    "+Nous somment entrés dans le centre de Ramadi depuis plusieurs fronts. Nos forces se dirigent vers l'ensemble des bâtiments gouvernementaux. Des combats ont lieu dans des quartiers attenants, nous sommes soutenus par l'aviation+", a communiqué le porte-parole des services de lutte antiterroriste Sabah al-Nomane cité par Reuters.

    Selon les données du renseignement, le nombre de djihadistes dans le centre de Ramadi ne dépasse pas les 300 hommes.
    D'après Sabah al-Nomane, des affrontements sporadiques sont en cours et le contrôle total de la ville sera repris avant la fin de l'année.

    Le 20 décembre, les forces gouvernementales ont informé les habitants de leur prochaine offensive et leur ont proposé d'évacuer les quartiers centraux de Ramadi. Le 8 décembre, elles ont annoncé la reprise du quartier de Tamim dont les habitants avaient été informés également sur le début de l'opération.

    En 2015, Daech a perdu 12.800 kilomètres carrés, soit environ 14% du territoire dont il avait auparavant le contrôle.

     

    Lire aussi:

    Irak: des blindés encerclent la ville de Ramadi contrôlée par de l'EI
    Bataille de Ramadi: l’Iran fustige l’inaction des Etats-Unis
    Irak: l’armée envoie des renforts pour libérer Ramadi
    Tags:
    Etat islamique, Ramadi, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik