Ecoutez Radio Sputnik
    Participants de protestations devant le bâtiment de gouvernement ukrainien à Kiev, 23 déc. 2015

    Les autorités ukrainiennes sont à un pas d’un suicide politique

    © AFP 2019 Anatoli Stepanov
    International
    URL courte
    49703

    La situation dans le Donbass est peu à peu revenue au calme ce qui pourrait donner aux autorités ukrainiennes actuelles la possibilité de réaliser enfin les réformes nécessaires et de sortir de la crise économique. Cependant, Kiev est trop occupée dans des querelles internes, écrit l’agence Bloomberg.

    Selon l'agence Bloomberg, le scandale récent lié à un incident dans le parlement ukrainien, ainsi que le conflit entre le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov et le gouverneur d'Odessa Mikhail Saakachvili, aggravent les problèmes de l'administration du pays.

    Cette instabilité menace de couler le gouvernement et de perturber l'obtention d'un crédit s'élevant à 17,5 milliards de dollars de la part du Fonds monétaire international (FMI). Le vote concernant le budget 2016 pourrait devenir un autre point dangereux capable de produire une explosion politique.

    La menace essentielle est représentée par le fait que certains hommes politiques ukrainiens de haut niveau seraient contents de contrecarrer l'adoption du budget et de mettre des obstacles à la lutte contre la corruption, estime Viktor Szabo, responsable financier de la société Aberdeen Asset Management Plc.

    L'analyste souligne qu'en cas d'absence d'accord avec le FMI, la confiance dans les autorités ukrainiennes continuera de baisser, et il sera difficile de parler d'une croissance économique quelconque durant l'année prochaine.

    Selon Joerg Forbrig, directeur des programmes du Fonds Marshall en Allemagne, compte tenu des évènements récents, les autorités ukrainiennes s'approchent de plus en plus d'un suicide politique.

    Finalement, d'après l'indice de l'organisation Transparency International, l'Ukraine reste l'un des pays où la corruption est la plus répandue, en occupant la 142e place sur 175 possibles. La Banque mondiale avait déclaré en octobre dernier qu'une longue marche attendait l'Ukraine. Cependant, la déception ne cesse d'augmenter.

    Lire aussi:

    Dette ukrainienne à la Russie: Kiev espère trouver une solution
    Députés français: Kiev ne respecte pas les accords de Minsk
    Le Conseil de l'Europe rappelle à Kiev ses obligations sur le dossier odessite
    Ambassade ukrainienne aux USA: Washington poursuivra son soutien à Kiev
    Tags:
    crise, crédit, corruption, Fonds monétaire international (FMI), Arsen Avakov, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik