International
URL courte
35784
S'abonner

L’Ukraine ne pourra pas trouver de moyen légal pour éviter de payer sa dette à la Russie et la confrontation judiciaire pourra avoir de graves conséquences économiques pour Kiev.

Kremlin: pas de nouvelle proposition russe pour la dette ukrainienne
© Sputnik . Alexander Demyanchuk
Le gouvernement ukrainien est menacé de défaut de paiement, lit-on dans le journal Deutsche Welle. Mais Kiev ne considère pas ce problème comme d'une importance fondamentale, ayant obtenue le soutien du Fond monétaire international (FMI) qui a lui promis un prêt de 17,5 milliard de dollars. Afin de rendre ce geste généreux possible, le FMI a même modifié ses propres règles se chargeant de continuer à financer Kiev qui n’a pas respecté ses engagements par rapport à Moscou, souligne l’édition.

Néanmoins, ni le soutien de l’organisation internationale, ni d’autres manœuvres n’aideront l’Ukraine à gagner cette affaire devant les tribunaux.

"La Russie a toutes les chances de prendre le dessus dans ce différend. La dette en question ne peut pas être considérée comme commerciale et la Russie a le droit de récupérer son argent. L’Ukraine n’a aucun moyen légal d’éviter de rembourser la dette", estime l’analyste de Horizon Capital Vasili Itskov.

La presse internationale a discuté de la question de savoir si la situation en Crimée pourrait aider l’Ukraine à gagner dans cette affaire. Les médias croient que les jugent peuvent essayer de faire payer à Moscou une compensation pour avoir rattaché la Crimée. Les analystes quant à eux qualifient cette éventualité d’improbable. 

"Le conflit actuel ne donne lieu qu’au différend sur le remboursement de la dette et je doute donc qu’il puisse y avoir d’autres facteurs capables d’influencer le tribunal", écrit le Deutsche Welle, citant le professeur de droit international de l’Université Cambridge Michael Waibel.


Lire aussi:

Saakachvili: la situation en Ukraine n’a jamais été aussi mauvaise
Le 31 décembre, l’Ukraine sera en défaut formel
L’Allemagne réagit aux menaces US contre le gazoduc Nord Stream 2
Tags:
dette, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook