International
URL courte
6118
S'abonner

Une fillette palestinienne qui avait fondu en larmes, après que la chancelière allemande ait dit que le pays ne pouvait pas accueillir toute la misère du monde, a obtenu un titre de séjour en Allemagne.

Une jeune réfugiée palestinienne qu'Angela Merkel avait fait pleurer, lors d'une rencontre entre la chancelière et des migrants, a reçu un titre de séjour.

Une rencontre entre la chancelière allemande et une trentaine de lycéens de Rostock, une ville du land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, a eu lieu le 15 juillet dernier. Lors d'un débat intitulé "Bien vivre en Allemagne", une petite Palestinienne, Reem, avait raconté dans un allemand parfait qu'elle craignait tous les jours que sa famille puisse recevoir un refus d'asile et être renvoyée.

La chancelière lui avait caressé le front en disant que "la politique est quelque chose de grave. Tu es en face de moi et tu es une personne très sympathique mais si nous nous mettons à dire que vous pouvez tous venir, nous ne pourrons pas régler la situation. Le pays ne peut pas accueillir toute la misère du monde".

Ayant vu que la fillette se mettait à pleurer, Mme Merkel a ajouté que l'Allemagne devrait accélérer les procédures d'examen des demandes d'asile.

Selon le service de diffusion allemand Deutcshe Welle, le titre de séjour en Allemagne de Reem sera en vigueur jusqu'au 17 octobre 2017. Grâce à leur intégration réussie dans la société allemande, les parents et le frère de Reem ont également obtenu un titre de séjour.

Selon les données actualisées de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), en 2015, près de 1,2 million de réfugiés et migrants sont arrivés en Europe à la recherche d'une vie meilleure. Ceux qui ont réussi à débarquer dans l'UE ont tenté d'avancer plus loin vers l'ouest de l'Europe, de préférence en Allemagne où se trouve actuellement le plus grand nombre de réfugiés.

 

Lire aussi:

L'avenir de Merkel est dans les mains de Daech
Angela Merkel comparée à la princesse Leia de Star Wars
Angela Merkel veut supprimer les frontières européennes
Angela Merkel personnalité de l'année 2015 selon le Time
L'incroyable Hulk vient à la rescousse d'un réfugié syrien
Un Américain noir demande le statut de réfugié au Canada en raison de sa couleur
Tags:
crise migratoire, réfugiés palestiniens, réfugiés, Organisation internationale pour les migrations (OIM), Angela Merkel, Palestine, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook