Ecoutez Radio Sputnik
    Su-25, la base aérienne Hmeymim

    Plus de 5.240 raids aériens depuis le début de l'opération russe

    © Sputnik . Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
    2351

    L'aviation russe a effectué 5.240 sorties depuis le déclenchement de l'opération militaire en Syrie, dont 145 menées par l'aviation stratégique, a annoncé le lieutenant-général Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major de l'armée russe.

    Selon Sergueï Roudskoï, l'aviation russe frappe les principaux sites de l'infrastructure terroriste, des points fortifiés, aussi que l'accumulation de matériel militaire et de personnel de terroristes.

    "Depuis le 30 septembre, l'aviation russe a effectué 5.240 sorties, dont 145 vols d'avions de longue portée et de bombardiers stratégiques", a déclaré M.Roudskoï.

    La Russie effectue des frappes sur les positions de Daech en ayant déployé à la base Hmeimim une brigade spéciale d'aviation, qui comprend actuellement 44 avions et 16 hélicoptères, à la demande du président syrien Bachar el-Assad depuis le 30 septembre.

     

    Le 17 novembre, Moscou a déclenché une nouvelle phase de l'opération aérienne en Syrie. Pour la première fois en combat réel des missiles de croisière à grande portée ont été lancés. Le 8 décembre, la Russie, aussi pour la première fois, a tiré avec succès des missiles de croisière subaquatiques à grande portée depuis le sous-marin B-237 Rostov-sur-le-Don de classe Kilo.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

    Lire aussi:

    L'aviation russe a frappé 189 cibles en Syrie en 24h
    En cinq jours, l'aviation russe a frappé 1.093 cibles terroristes en Syrie
    La Turquie et l'Europe ferment leur ciel à l'aviation stratégique russe
    L'aviation russe a utilisé 20 missiles de croisière en Syrie
    Tags:
    lutte antiterroriste, frappe aérienne, aviation, Etat islamique, Sergueï Roudskoï, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik