Ecoutez Radio Sputnik
    Fukushima

    Fukushima: déclin démographique de 115.000 personnes en quatre ans

    © Flickr/ likeablerodent
    International
    URL courte
    119

    La population de la préfecture japonaise de Fukushima, frappée en 2011 par un terrible tsunami et un accident nucléaire, s’est réduite de 115.000 personnes.

    "La population de la préfecture japonaise de Fukushima compte, aujourd'hui, 1.913.606 habitants ce qui est 115.458 personnes (soit 5,7%) moins qu'en 2010 où le nombre total d'habitants s'élevait à 2.029.064", rapporte vendredi le quotidien japonais Mainichi Shimbun citant les statistiques fournies par la préfecture. Le journal souligne qu'à Fukushima, c'est la plus forte réduction de la population depuis la Seconde guerre mondiale.

    Par ailleurs, la structure de la population a aussi changé, le nombre de femmes a diminué de 7,3%, celui d'hommes de 4%. Selon les autorités du pays, cet écart est dû à l'évacuation des femmes et des enfants des zones les plus dangereuses suite à l'accident nucléaire de Fukushima.

    Située à la frontière de trois plaques tectoniques, le Japon fait face à une menace sismique importante et quasi permanente. En 2011, après le séisme de magnitude 9.0, il a engendré un tsunami dont les vagues ont atteint une hauteur estimée à plus de 30 m. Celles-ci ont parcouru jusqu'à 10 km à l'intérieur des terres, ravageant près de 600 km de côtes. L'ampleur de cette catastrophe résulte essentiellement du tsunami qui s'ensuivit et qui est à l'origine de plus de 90 % des 18.079 morts et disparus, des destructions et des blessés. Ce tsunami a également entraîné l'accident nucléaire de Fukushima placé au niveau 7, le plus élevé sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES) des accidents nucléaires et radiologiques.

    Lire aussi:

    Les fleurs de Fukushima font le buzz sur Twitter
    Fukushima: la catastrophe est loin d'être terminée
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    Tags:
    statistique, population, centrale nucléaire, centrale nucléaire de Fukushima, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik