Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine

    Poutine ordonne la création de centres antiterroristes dans cinq villes littorales

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    7541

    La Russie créera des centres antiterroristes régionaux au Daghestan, au Kamtchatka, en Crimée, à Sakhaline et au-delà du Cercle polaire.

    Le président russe Vladimir Poutine a ordonné samedi de mettre en place des centres spéciaux dans cinq villes portuaires du pays, chargés de coordonner les opérations antiterroristes dans les eaux territoriales, la zone économique exclusive et sur le plateau continental russe.

    M.Poutine a ordonné d'"établir des sièges opérationnels dans les villes de Kaspiïsk, Mourmansk, Petropavlovsk-Kamchatski, Simferopol et Ioujno-Sakhalinsk pour planifier et contrôler les opérations anti-terroristes", précise le décret présidentiel, publié sur le site russe d'informations juridiques officielles.

    Poutine ordonne la création de centres antiterroristes dans cinq villes littorales
    © Sputnik .
    Poutine ordonne la création de centres antiterroristes dans cinq villes littorales

    Le chef de l'Etat russe a en outre entériné un règlement sur le fonctionnement du Comité antiterroriste national (NAK).

    En 2015, Moscou a renforcé ses efforts dans la lutte antiterroriste. En septembre, la Russie, l'Iran, l'Irak et la Syrie ont mis en place un centre d'information conjoint à Bagdad pour consolider les efforts de lutte contre le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech).

    Créé en 2006 en Irak, le groupe djihadiste Daech ou Etat islamique a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe lié à Al-Qaïda, compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme organisation terroriste par de nombreux États et est accusé par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe, d'être responsable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

    Daech demeure la principale menace à la sécurité mondiale. Au cours des deux dernières années, cette organisation terroriste a pu s'emparer de territoires considérables en Iraq et en Syrie. De surcroît, les djihadistes essaient de répandre leur l'influence sur les pays de l'Afrique du nord, en particulier, la Libye. Les informations sur le nombre de djihadistes oscillent entre 50.000 et 200.000 personnes.

    Lire aussi:

    Erdogan refuse de lutter contre Daech tant que Assad est au pouvoir
    Ce bataillon féminin qui lutte contre Daech. VIDÉO
    Daech: les exactions des djihadistes font des transfuges
    Lutte contre Daech: le Pentagone continue à faire cavalier seul
    Tags:
    lutte antiterroriste, opération militaire, terrorisme, Etat islamique, Vladimir Poutine, Extrême-Orient, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik