Ecoutez Radio Sputnik
    Un Sukhoi Su-25 de l'armée irakienne

    L'aviation irakienne élimine 25 chefs terroristes

    © AFP 2019 AHMAD AL-RUBAYE
    International
    URL courte
    41850
    S'abonner

    Les avions irakiens ont effectué une frappe de précision contre les terroristes à El-Kaïm, dans l'ouest de la province d'Al-Anbar.

    L'aviation irakienne a détruit dimanche 25 chefs du groupe terroriste Etat islamique (EI, ou Daech) dans l'ouest du pays, rapporte l'agence Iraqi Media News Agency se référant au bureau de l'information militaire irakien.

    "Les avions de l'Armée de l'air irakienne ont porté une frappe de précision contre la ville d'El-Kaïm, dans l'ouest de la province d'Al-Anbar. La frappe a permis d'éliminer 25 commandants du groupe terroriste Daech et de détruire deux positions des terroristes", ont indiqué les militaires cités par l'agence.

    L'armée irakienne mène une opération contre les terroristes dans la province d'Al-Anbar. Elle est épaulée par l'aviation de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et des groupes de combattants volontaires. La ville de Ramadi, contrôlée par l'EI depuis mai dernier, est le lieu des combats les plus acharnés. Les troupes irakiennes ont lancé mardi une offensive à Ramadi.

    Créé en Irak en 2006, le groupe djihadiste Daech ou Etat islamique a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe lié à Al-Qaïda, compterait près de 30.000 combattants selon la CIA. Connu pour sa cruauté extrême, Daech est considéré comme une organisation terroriste et est accusé de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide par de nombreux Etats ainsi que par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe.


    Lire aussi:

    Offensive de Daech contre les combattants kurdes en Irak
    Les troupes turques attaquées dans le nord de l'Irak
    La situation en Irak et en Syrie est pire que décrite par le Pentagone
    Tags:
    frappe aérienne, terrorisme, Etat islamique, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik