Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    L’Allemagne veut obliger les réfugiés à suivre des cours d’intégration

    © AFP 2019 Aris Messinis
    International
    URL courte
    3166
    S'abonner

    Pour assurer une meilleure intégration des migrants, le pays dépensera environ 21 milliards d’euros.

    L'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) qui participe à la coalition au pouvoir, estime que tous les réfugiés doivent suivre des cours d'intégration. Cette conclusion découle du document élaboré au sein du parti et cité aujourd'hui par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

    Tout nouvel arrivant doit "être fidèle à nos valeurs, nos lois et notre règle de coexistence pacifique", stipule le document qui va être publié en janvier 2016. En pratique, la CSU aimerait que tous "les enfants, les femmes et les hommes" qui ont demandé le statut de réfugié en Allemagne suivent des cours d'intégration et des cours de langue, écrit le quotidien.

    Le nombre de réfugiés arrivés en Allemagne en 2015 a déjà dépassé le million. Le gouvernement, qui a expliqué qu'à long terme le pays n'arriverait plus à maîtriser le flux de migrants, refuse pourtant de le limiter.

    La CSU qui exige l'intégration obligatoire des réfugiés est un parti originaire de Bavière, l'État fédéré qui a accueilli le plus grand nombre de migrants en Allemagne. Horst Lorenz Seehofer, ministre-président de Bavière, a exigé à plusieurs reprises d'instaurer une limitation du nombre de migrants entrants et a critiqué la chancelière Angela Merkel qu'il juge responsable de la crise migratoire à laquelle l'Allemagne doit faire face.

    Pour accueillir les migrants et subvenir à leurs besoins, le pays dépensera environ 21,1 milliards d'euros en 2015, ce qui dépasse de deux fois les estimations initiales, explique le représentant de l'Institut de recherches économiques de Munich (Ifo) Gabriel Felbermayr. Initialement, le pays comptait accueillir 1,1 million de migrants.

    Auparavant, le syndicat allemand de l'éducation et des sciences (GEW), qui regroupe 270.000 enseignants, avait prévenu qu'au cours de cette année les écoles élémentaires allemandes allaient accueillir environ 300.000 nouveaux étudiants issus de l'immigration et les écoles maternelles près de 100.000. En s'appuyant sur ces données, le GEW conclue que le pays aura besoin d'environ 38.000 nouveaux professeurs et éducateurs pour assurer une meilleure intégration des réfugiés dans la société allemande.

    Lire aussi:

    Montée de la xénophobie en Allemagne, en pleine crise migratoire
    L’Europe en révolte contre la politique d’Angela Merkel
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    crise migratoire, réfugiés, Union chrétienne-sociale (CSU) d'Allemagne, Bavière, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik