International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
40947
S'abonner

Les jeunes ont été accusés d'avoir déserté la ville de Ramadi après le lancement d'une offensive par l'armée gouvernementale irakienne.

Les terroristes du groupe Etat islamique (EI, ou Daech) ont tué 30 jeunes de moins de 16 ans ayant refusé de défendre les positions de Daech à Ramadi, en Irak, rapporte la chaîne de télévision Al-Sumaria se référant au Conseil de la province irakienne de Ninive.

Les jeunes, qui avaient quitté la ville de Ramadi pendant une offensive de l'armée irakienne, ont été acheminés à Mossoul contrôlée par les terroristes. 

Selon un représentant du Conseil cité par la chaîne, les djihadistes ont exécuté les 30 adolescents "sur la place centrale du quartier d'El-Qiyara, dans la partie sud de Mossoul" après les avoir accusé de désertion.

L'armée irakienne a annoncé lundi avoir complètement libéré la ville de Ramadi suite à une opération antiterroriste lancée le 22 décembre dernier. 

Les troupes du pays comptent désormais s'attaquer à la deuxième grande ville irakienne, Mossoul, qu'elles ont abandonnée le 10 juin 2015.


Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Irak: le contingent turc quitte un camp près de Mossoul
Washington évacue d'Irak les meneurs de Daech
L'Irak rejette l'aide de la Turquie dans la libération de Mossoul
L'Irak reprend du terrain sur Daech
Tags:
exécution, Etat islamique, Ramadi, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook