Ecoutez Radio Sputnik
    L’Arabie saoudite est prête à tolérer les prix bas du pétrole

    L'Arabie saoudite est prête à tolérer les prix bas du pétrole

    © Fotolia / marrakeshh
    International
    URL courte
    Chute des prix du pétrole (171)
    63726

    Plus encore que d'autres pays, l'Arabie saoudite est prête à cette période des prix bas du pétrole, a annoncé Khalid al-Falih, président de la société saoudienne pétrolière Saudi Aramco.

    Par ailleurs, les acteurs du marché sont sûrs que l'Arabie saoudite est le lobbyiste principal à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) plaidant en faveur de maintenir les niveaux actuels de la production du pétrole.

    "L'Arabie saoudite, plus que quiconque, peut attendre avant que le marché pétrolière ne se contrebalance", a indiqué le chef de l'entreprise saoudienne.

    L'Arabie saoudite est le plus grand producteur et exportateur de pétrole de l'OPEP. Selon un rapport de l'organisation de novembre dernier, le pays produit le tiers de tout le quota de l'OPEP, c'est-à-dire 10,1 millions de barils de pétrole par jour. L'Arabie saoudite, selon les données des acteurs du marché pétrolier, est le lobbyiste principal tentant de maintenir les niveaux actuels de la production de l'OPEP.

    L'Organisation des pays exportateurs de pétrole, lors d'une réunion en décembre, a gardé intact le quota de l'extraction du pétrole au niveau de 30 millions de barils par jour, mais a maintenu le niveau de la production réelle du brut, augmentant ce quota de 1,5 millions de barils. Cette décision a provoqué une nouvelle chute des prix pétroliers, le pétrole de type Brent atteignant 36 dollars le baril et le WTI 35 dollars.

    Depuis le début de l'année 2015, le prix d'un baril de pétrole Brent a baissé de 53 à 36 dollars à cause de l'offre largement supérieure à la demande. La chute des prix du pétrole a également été provoquée par le refus de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de réduire son quota de production de pétrole.

    Dossier:
    Chute des prix du pétrole (171)

    Lire aussi:

    Les faillites se multiplient dans le secteur américain du pétrole et du gaz
    L'EI trace de nouveaux itinéraires de transport de pétrole en Turquie
    L'Arabie Saoudite enregistre un déficit record
    Rohani: l’Arabie saoudite en grand fauteur de troubles
    L'Arabie saoudite forme une coalition islamique anti-terroriste de 34 pays
    L’Arabie saoudite a peur de perdre ses positions sur le marché pétrolier
    Tags:
    prix du pétrole, monarchies pétrolières, pétrole, pétrolier, prix, chute, OPEP, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik