International
URL courte
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
10227
S'abonner

Une nouvelle application de Google élimine toutes mentions, photos et vidéos du candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump, jugeant son offensive publicitaire toxique et proposant d’en apprendre plus sur les autres candidats.

La description du "Trump Filter" explique qu’il s’agit d’un antidote pour la “candidature toxique” de Donald Trump.

L’application a été lancée le 24 décembre et a été développée par Rob Spectre suite à l’offensive publicitaire de M.Trump, largement en tête dans la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle américaine de 2016. Depuis sa déclaration, mardi, selon laquelle il dépenserait des millions de dollars en spots publicitaires, il est déjà bien évident qu’il honorera sa promesse. 

"J’espère que la population va profiter de cette opportunité pour en apprendre plus sur un grand nombre d’autres candidats", a précisé Rob Spectre à CNN Money.

L’application propose trois niveaux de filtration du nom de Donald Trump: légère, agressive et vindicative. 

Le niveau de filtration légère est déjà très efficace, faisant disparaître complètement la page de Donald Trump sur Twitter. Au niveau le plus élevé, des sites entiers sont bloqués, dont CNN, Google News et InStyle.

Le milliardaire américain est l'un des candidats les plus controversés mais aussi les plus populaires pour la présidentielle de 2016. D'après un récent sondage réalisé par CNN, Donald Trump est le mieux placé par rapport aux autres candidats aux primaires du parti républicain, avec 24% d'opinions favorables des électeurs.


Dossier:
Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

Lire aussi:

Le parti républicain cherche un remplaçant à Donald Trump
Donald Trump: "les Républicains m'envient car Poutine m'a encensé"
Trump fait le plein de voix suite à ses propos sur les musulmans
Donald Trump "va bien s'amuser" avec François Hollande
Trump défie le politiquement correct avec un autre tweet à saveur nazie
Présidentielle US: Donald Trump toujours en tête
Tags:
publicité, application, Google, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook