Ecoutez Radio Sputnik
    Nouvel An sous haute sécurité pour des millions de personnes dans le monde

    Nouvel An sous haute sécurité pour des millions de personnes dans le monde

    © Sputnik . Maxim Blinov
    International
    URL courte
    252

    Des millions de personnes sont descendues dans les rues à travers le monde, dont deux millions à Rio, pour célébrer le Nouvel An en tentant d'ignorer les menaces d'attentats, alors que les festivités ont été placées sous haute sécurité tandis que Daech est soupçonné d'avoir préparé un "attentat suicide" en Allemagne.

    Quelque deux millions de personnes étaient présentes sur la plage de Copacabana pour assister à un gigantesque spectacle pyrotechnique qui s'est prolongé pendant 16 minutes.

    En Allemagne, les informations reçues par les autorités ont font état d'une menace "d'attentat suicide", a indiqué lors d'une conférence de presse à Munich le patron de la police munichoise, Hubertus Andrä, évoquant "cinq à sept" suspects potentiels.

    Selon les éléments fournis par des "services de renseignement amis", l'attaque était prévue par Daech "vers minuit" dans l'une des deux gares principales de Munich, a indiqué de son côté Joachim Hermann, ministre de l'Intérieur de Bavière.

    A Dubaï, l'hôtel cinq étoiles The Address Downtown, situé dans un gratte-ciel de 63 étages au centre de Dubaï, à quelques encablures de la plus haute tour du monde, Burj Khalifa (828 mètres), a été dévoré par d'énormes flammes rougeoyantes, alors que des milliers de personnes dont de nombreux touristes se rassemblaient dans le quartier pour célébrer le passage à 2016. Un premier bilan officiel a fait état de 16 blessés dont 14 légèrement.

    A Paris, toujours sous le choc des attentats du 13 novembre, des milliers de personnes se sont malgré tout pressées sur l'avenue des Champs-Elysées pour des célébrations maintenues mais dans une version allégée, sans le traditionnel feu d'artifice, alors que le risque terroriste reste "très élevé" selon les autorités.

    Le déploiement de plus de 100.000 policiers et gendarmes a été prévu à travers la France.

    La crainte d'attentats n'a pas empêché le London Eye dans la capitale britannique de s'embraser à minuit devant des milliers de personnes rassemblées sur les bords de la Tamise, en présence de quelque 3.000 policiers mobilisés dans le centre-ville.

    Sydney, décalage horaire oblige, avait ouvert la série des feux d'artifice marquant le passage à l'an 2016, avec un spectacle géant au-dessus de l'Opéra et pas moins de sept tonnes d'engins pyrotechniques.

    A Hong Kong, des dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées de part et d'autre de l'emblématique Victoria Harbour pour assister à un somptueux feu d'artifice.

    Un peu partout dans le monde, le passage en 2016 s'est aussi accompagné de mesures de sécurité draconiennes, souligne l'AFP.

    C'est le cas de Jakarta, où les autorités indonésiennes viennent de déjouer un projet d'attentat suicide prévu pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

    En Turquie, où un attentat suicide aurait aussi été déjoué à Ankara, les forces de l'ordre ont été placées en alerte maximale.

    A Madrid, la police avait prévu de limiter à 25.000 le nombre de personnes autorisées à aller sur la célèbre Puerta del Sol.

    A Moscou, l'emblématique Place Rouge, lieu de rassemblement pour le Nouvel An, devait être cette année pour la première fois fermée au public au moment du réveillon, là encore en raison de craintes d'attentats.

    Après l'Asie, le Proche-Orient et l'Europe, des foules devaient encore descendre dans les rues en Amérique pour célébrer les douze coups de minuit.

    A Berlin, un million de personnes étaient attendues porte de Brandebourg pour une grande fête de rue.

    Au Caire, d'importantes célébrations étaient prévues devant les Pyramides, avec de nombreux artistes invités.

    Dans la bande de Gaza voisine, le groupe islamiste palestinien Hamas a interdit les fêtes du Nouvel An dans les lieux publics, en invoquant un islam rigoriste.

    Deux millions de personnes étaient attendues sur la plage de Copacabana à Rio de Janeiro pour débuter une année 2016 sous le signe des jeux Olympiques.

    A New York, un million de personnes étaient attendues, avec un important dispositif de sécurité, sur Times Square, où devaient notamment se produire Demi Lovato et Jessie J.

    Lire aussi:

    Alerte terroriste à Munich
    Le président Poutine adresse aux Russes ses vœux du Nouvel An
    La Russie adopte une nouvelle stratégie de sécurité nationale
    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Tags:
    vœux du Nouvel An, attentat, terrorisme, Europe, France, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik