International
URL courte
12791
S'abonner

Le président turc Recep Tayyip Erdogan croit qu'il n'a pas suffisamment de pouvoir pour faire ce qu'il veut. Il lui en faut plus.

A une question des journalistes lui demandant s'il était possible d'instaurer en Turquie un système présidentiel en maintenant un Etat unitaire, il a répondu par l'affirmative, se référant à l'exemple de l'Allemagne nazie, lit-on dans le journal autrichien Der Standard.  

"Il y a déjà des exemples dans le monde. On peut prendre du recul et regarder des pays comme l'Allemagne hitlérienne", a déclaré  M.Erdogan après sa visite en Arabie Saoudite.

Auparavant, le leader turc a réitéré que son pays pourrait tenir un référendum sur une nouvelle constitution du pays. Les forces oppositionnelles se prononcent contre l'introduction du système présidentiel tel que proposé par Erdogan, et l'accusent de dérive autoritaire.

D'ailleurs, il n'est pas exclu que de tels propos soient à interpréter dans le contexte du conflit actuel qui oppose Ankara et Moscou et aient pour but de contrarier la Russie, qui est le pays ayant subi les pertes les plus importantes durant la Deuxième Guerre mondiale.

Lire aussi:

Un prix Nobel sanctionné à titre posthume pour son passé nazi
Porochenko ordonne d'oublier les héros de la Seconde Guerre mondiale
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Tags:
nazisme, Recep Tayyip Erdogan, Arabie Saoudite, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook